Territoire de Banalia: Coïnfection paludisme grave et salmonellose chez les enfants

Province de la Tshopo, territoire de Banalia: depuis le 1er  mars 2017 au 11 avril 2017, le Poste de Santé BANGBO a enregistré 52 cas dont 48 âgés de moins de 5ans ; 4  de 5 ans et plus présentant les signes et symptômes ci-après : fièvre, diarrhée, colique abdominale, vomissement et dyspnée. Parmi les 52 cas, le Poste a enregistré 31 décès dont 3 dans la communauté. Pour ce qui concerne les décès, 27 étaient de moins de 5 ans et 4 de 5 ans et plus.

Le Poste ne disposant que de 10 TDR réalisés chez 10 patients, 8 étaient positifs et 2 négatifs. Les cas étaient pris en charge par Ringer, Metronidazole Co et  Paracétamol. Le poste reconnaît la rupture en antipaludéens, TDR et autres médicaments essentiels depuis le début du mois de février 2017, y compris la rupture en MILD.

Par ailleurs, les conditions d’assainissement du groupement BANGBO sont précaires : non disponibilité des MILD dans les ménages, absence de source aménagée et des latrines, défécation dans le ruisseau NANDROPIA qui sert en même temps d’eau de ménage. Ce ruisseau est souvent empoisonné pour attraper des poissons.

Vu les signes et symptômes, le résultat positif de TDR réalisés chez 8 patients sur 10, et compte tenu de la qualité de l’eau consommée par la population, la cause probable serait une coïnfection Paludisme grave compliquée d’anémie et salmonellose.