À propos de la RD Congo

rdc

Géographie

  • Position : pays d’Afrique Centrale situé à cheval sur l’Equateur et compris entre 5°20’ latitude Nord et 13°28’ latitude Sud, d’une part, et entre 12°10’ et 33°27’ longitude Est d’autre part.
  • Superficie : 2.345.409 km2
  • Pays limitrophes : Congo et Angola à l’Ouest, RCA et Soudan du Sud au Nord, Ouganda, Rwanda, Burundi et Tanzanie à l’Est, Zambie au Sud-Est et Angola au Sud.

Organisation administrative

  • Forme : Etat unitaire fortement décentralisé
  • Eléments de décentralisation :
    • provinces (26 y compris Kinshasa) subdivisés en villes et districts ;
    • 21 villes statutaires subdivisées en communes (97 au total) ;
    • 25 districts subdivisés en territoires ;
    • 145 territoires subdivisés en secteurs (473) ou chefferies (261) et cités (98) ;
    • Secteurs et chefferies subdivisés en groupements et les groupements et villages.

Contexte sociodémographique et culturel

  • Population totale (2012) : 77,8 millions d’habitants (estimation)
  • Densité : 24 hab/km2
  • Composition ethnique : 40 éthnies et plus de 400 tribus
  • Groupes ethniques : les Bantous, les Nilotiques, les Soudanais et les Pygmées
  • Langues nationales : Kikongo (à l’ouest), le Lingala (à Kinshasa et aunord-ouest), Swahili (à l’est) et Tshiluba (au centre sud)
  • Langue officielle : français

map-2

Contexte politique

  • 1997-2006 : période de transition
  • 2007-2010 : mise en place des institutions de la Troisième République
  • 2011 à nos jours :
    • Novembre 2011 : secondes élections présidentielles et législatives,
    • 2012 : reprise des conflits armés à l’est du pays par un groupe rebelle dénommé « Mouvement du 23 mars ou M23 »,
    • 2013 : victoire des Forces Armées Congolaises sur le M23, fin de la guerre à l’est. Organisations des concertations nationales en septembre-octobre 2013.

Contexte économique

  • Monnaie : Franc Congolais (CDF)
  • 1970-2009 : crise profonde avec croissance négative et instabilité monétaire
  • 2005 : endettement évalué à 10,8 milliards de US $
  • 2009 : repli de la croissance (2,8%) et montée de l’inflation (53,4%)
  • 2010 à nos jours : stabilisation du cadre macroéconomique et accélération de la croissance :
    • PIB : 7,2% (en 2010), 6,9% (en 2011), 7,2% (en 2012), 8,5% (en 2013) ; 8,6% (en 2014)
    • Recettes d’exportation : 1.213,7 millions CDF (en 2012), 1.766,45 millions CDF (en 2013

Secteur des transports

  • Modes : routes, voies ferrées, voies aériennes, ports maritimes (avec interface) et fluviales
  • Réseau maritime : 3 ports avec accès à la mer (Matadi, Boma et Banana)
  • Réseau fluvial : 16.238 km d’eaux navigables et de lacs
  • Réseau routier : 152.400 km en 3 catégories (routes nationales, routes d’accès rural et routes urbaines)
  • Réseau ferroviaire : 5.000 km (longueur) composé du 1. Chemin de fer de Matadi-Kinshasa (CFMK) avec 366 km, 2. Réseau ferroviaire du sud-est du pays qui est le plus vaste (3.641 km) et 3. Réseau ferroviaire des Uélés (CFU) au nord du pays avec 1.026 km.
  • Transport aérien : 270 pistes publiques et privées dont 5 sont des aéroports internationaux (Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Goma et Gbadolite).