Territoire de Bondo

Superficie 38 075 km²
Taille estimée de la population 435 549 hab.

(source: Données du rapport annuel 2016 de l’Administration du Territoire )

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le territoire de Bondo compte 256 villages repartis au sein de 10 chefferies que dispose le territoire. La grande partie du territoire est couverte par la forêt et reste depuis très longtemps inhabitée. Bondo-centre est le chef-lieu du territoire. Le territoire de Bondo dispose de 148.566 cases éparpillées à travers le territoire. On trouve dans la plupart de villages au moins une école et ces écoles sont en majorité en paille. Les milieux ruraux du territoire se caractérisent par le manque d’infrastructures socio-économiques de base (routes de desserte agricole, hôpitaux, écoles …..). Plus ou moins 30 villages sur 256 que dispose le territoire ont un centre de santé, soit 11,71% Quelques centres d’encadrement ou formation professionnelle sont présents dans le territoire et leurs activités sont focalisées sur la menuiserie, l’alphabétisation et la coupe et couture. La population du territoire de Bondo vit essentiellement de l’agriculture et cette agriculture demeure très rudimentaire car ne disposant pas des outils de production adéquats permettant une production en grande quantité, et de route de desserte agricole pouvant faciliter l’évacuation de produits vers le centre de commercialisation et de consommation. 260 km de route de desserte agricole ont été réhabilités en 2013 par la Caritas Congo, mais l’état actuel de ces routes nécessite une nouvelle réhabilitation ; aucune piste de desserte agricole n’a été réhabilitée. Il faut noter que quelques coopératives minières existent dans le territoire mais qui malheureusement ne créent pas d’emploi pour la population périurbaine.  L’électrification du milieu reste un problème majeur dans le territoire de Bondo, dans la mesure où la source d’énergie dominante demeure le solaire. La SNEL est inexistante dans le territoire pour la simple raison qu’il n’y a pas d’électricité dans le territoire. Il sied de révéler qu’une micro-turbine  appartenant aux missionnaires protestants existe à Monga (125 km de Bondo centre) mais qui ne fonctionne plus depuis plusieurs années. L’hygiène fait remarquer que la fosse arabe est la méthode la plus utilisée à travers le territoire comme moyen d’évacuation de déchets. Le territoire éprouve d’énormes difficultés pour s’approvisionner en eau potable ce qui permet d’affirmer que l’eau potable est inexistante dans ce territoire. Aucune source  aménagée au vrai sens du terme, ni un forage ; mais la population se débrouille pour aménager certaines sources naturelles afin d’obtenir de l’eau à boire.

Cependant, si les routes de desserte agricole étaient réhabilitées, la turbine de Monga remise en état de fonctionner, le territoire s’offrirait beaucoup d’opportunités en termes d’échange et de création d’emploi à travers l’activité agricole qui serait en ce moment en accroissement et le développement pourrait se déclencher, ce qui permettrait l’épanouissement et l’amélioration de condition de vie de populations rurales.

 

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 74.22
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 1.56
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Alphabétisation
  • Menuiserie
  • Coupe et couture
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 1.17

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 0.00

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 0.00
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 0.00
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.00

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.00
Autres méthodes d’accès à l’eau

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique