Territoire de Kabongo

Superficie 20 621 km²
Taille estimée de la population 724 138 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration de territoire)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le développement rural est une approche globale de la vie socio-économique des milieux ruraux. Ce dernier englobe tous les aspects qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie dans les villages. Pour le territoire de Kabongo, les facteurs de développement ci-après ont été retenus.

S’agissant de la formation, le territoire a au moins une école dans la plupart des villages, ce qui fait que la proportion des villages ayant une école dans le territoire est de 56,16. Il existe également des groupes ou des centres de développement communautaire pour les populations rurales (les associations dans le sens strict) qui sont des regroupements d’intérêt commun encadrant la population sur le plan socio-économique. Leur proportion sur le territoire est de 12,6.

La méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée dans le territoire est la « fausse arabe ». Leur nombre se justifie dans le territoire par leur accessibilité en terme financier (moindre coût dans sa disposition). La proportion des ménages utilisant les latrines aménagées est de 0,10. Ces dernières sont présentes dans quelques ménages à travers le territoire et dans les villages assainis, obtenus grâce au projet réalisé par la Caritas/Kongolo.

Le taux d’accès à l’électricité via une micro-turbine dans le territoire de Kabongo est de 0,00. Ce taux se justifie par l’absence d’une micro-turbine dans le territoire ou d’une importation du courant électrique produit ailleurs (dans d’autres territoires par exemple).

Le taux d’accès à l’électricité via un groupe électrogène est de 0,12. Cette source d’énergie est souvent utilisée dans les organisations (installations sanitaires,…) et chez les grands commerçants (sous forme du groupe électrogène collectif et dans ce cas, il constitue une activité lucrative car le propriétaire distribue l’énergie aux autres qui s’abonnent chez lui et payent un prix par jour).  

Le taux d’accès à l’électricité via des kits solaires est de 1,22. Le manque du courant électrique a fait que la population puisse chercher une solution alternative pour satisfaire le besoin en électricité. C’est pour cette raison que les panneaux solaires sont utilisés en nombre suffisant dans le territoire de Kabongo. D’autres sources d’énergie utilisées dans le territoire sont le charbon de bois ou la braise, le bois, les piles et les groupes électrogènes.

La proportion des villages approvisionnés en eau potable est 1.65 dans le territoire de Kabongo. La fourniture de l’eau potable est rendue possible grâce à l’intervention de la Caritas/Kongolo (sources d’eau aménagée et canalisée), du Service Nationale d’Hydraulique Rurale (forage des puits aménagés) et de la REGIDESO. Cette dernière existe dans le territoire mais ne fournit de l’eau potable qu’une fois le deux mois, voire même le trimestre ou après quatre mois. Le reste de la population utilise l’eau des rivières non aménagées.

Les routes, les pistes de desserte agricole et les installations sanitaires sont également les facteurs importants de développement et pour le territoire de Kabongo ces infrastructures sont dans un état de délabrement.

Cependant, si le Service Nationale d’Hydraulique Rurale était équipé et la REGIDESO renforcée, la population aurait de l’eau potable. Egalement, vue le nombre des chutes que détient le territoire, si l’on construirait le centrale micro-électrique, la population serait desservi en électricité dans le territoire de Kabongo. La réhabilitation des routes ou pistes de desserte agricole, la construction des installations sanitaires contribueraient à l’amélioration des conditions de vie de la population de territoire de Kabongo dans son ensemble.

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 56.16
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 0.00
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 12.76

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 10.06

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 83.83
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 0.00
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.10

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 1.22
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.12
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 1.65
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 1.05
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.60
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.30
Autres méthodes d’accès à l’eau
Sources d’eau naturelles et puits non aménagés

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique