Territoire de Kazumba

Superficie 12 881 km²
Taille estimée de la population 2 023 504 hab.

(source: Chef de service chargé de l’état civil du territoire – rapport annuel 2016)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le territoire de Kazumba est un vaste territoire du Kasaï Central qui regorge  a à son sein 9 secteurs, 2 communes ou (cités), 89 groupements, 1.837 villages, avec une population estimée en 2015 à 1.742.084.  

Le service de développement rural du territoire à pour mission dévolue consistant à planifier et coordonner les interventions en milieu rural, le suivi des projets de développement, l’aménagement, la construction, réhabilitation et l’entretien des infrastructures socio-économiques de base en milieu rural dont les routes de desserte agricole, sources d’eau, adductions gravitaires et forages des puits,  en vue d’améliorer les conditions de vie des masses paysannes.

Sur ce, il faut souligner qu’en ce qui concerne l’habitat, il ya 1.837 villages dont la plupart des cabanes construites en paille à l’exception de quelques cités comme : Kazumba, cité Matamba,  Tshibala, Kalomba mission, mission Mikalayi ou il y a des constructions modernes appartenant aux commerçants, trafiquants, et certaines autorités  de ce coin.

Sur le plan éducationnel, Kazumba à plus de 800 écoles primaires et secondaires  la plus part construites en paille et appartenant surtout aux privés et 6 institutions d’enseignement supérieur et universitaire, dont l’état des infrastructures reste à déplorer, qu’à même il y a au moins une école dans chaque village, mais  les efforts restent a fournir car ses écoles sont très éloignées des habitations des écoliers, il y a peu d’écoles propres à l’Etat congolais, il existe les centres d’encadrement mais seulement ils ne sont pas bien structurés et manquent  sont butté au problème de financement.

Du point de vue sanitaire, il ya 101 centres de santé et 7 hôpitaux mais dont la plus part sont dans un état de délabrement très avancé car étant vieux, avec moins de médecin traitant.

Concernant les infrastructures routières 95 Km des routes de desserte agricole ont été réhabilité pendant les trois dernières années, il s’agit de la route Chapula-Tshiamulombo et Mombela-Muila Dominique mais ces dernière sont encore endommagées surtout avec les pluies  diluviennes du mois de janvier à avril 2016, et 150 Km de piste de desserte agricole ont été aménagés durant les trois dernières années, notons que l’entretien se fait sporadiquement par certaines ONG, mais ne sont pas réguliers,  concernant les coopératives elles n’existent que de nom, mais à proprement parler elles ne jouent pas pleinement leur rôle faute de financement et manque d’organisation, nous devons souligner  aussi que dans le territoire il ya plusieurs ponts surtout en bois qui sont coupés, et les routes coupées le cas de la route Kananga Kambundi.

Sur  les 370656 cases qui composent l’ensemble de ménages du territoire, il ya au moins 90% des ménages soit 333590 qui utilisent l’énergie solaire estimation du service de chargé de développement rural, 10% soit 37066 utilisent les groupes électrogènes, il n ya pas des micro barrages servant une grande masse de la population excepter celle de la mission catholique de Mikalayi et de Kabwe qui alimente les dites missions et structures sanitaires environnantes, pourtant le territoire a des grandes rivières telle que Kasaï, Lulua, Miao etc… qui si il ya une ferme volonté peut être utiliser pour implanter le barage

Du point de vue hygiène : avec le programme villages assaini,  la plupart de ménages  utilisent la  fausse arabe soit près de 80% de ménages  soit 296525, 5% des ménages utilisent  l’enfouissement soit 18533 et il ya près de 15% de ménages qui disposent de latrines hygiéniques aménagées soit sur les 370656.

Du point de vue eau : d’après les données des zones de santé, il ya 367 sources d’eau potable aménagées par les ONG comme Prosani plus, Wash, Caritas mais peu de forages alors que les ménages effectuent de longues distances pour avoir de l’eau avec tout les risques possibles (maladies, insécurité etc…), le taux de desserte en eau potable ne dépasse même pas  le seuil de 3%, certes il ya encore beaucoup à faire pour ce secteur, car la grande majorité des ménages consomment de l’eau de rivières en se laissant à la merci de graves maladies  à l’instar le maux de ventre etc…

Du point de vue environnemental, il ya le projet REDD+ Réduction des Emissions dues à la Déforestation  et à la Dégradation des forêts, un projet de la banque Africaine de Développement qui consiste à impliquer les communautés locales à planter les arbres, car la plus part ont été coupé ; 

Au vu de ce tableau sombre de des indicateurs de développement rural, il serait souhaitable que les autorités tant nationales, provinciales et les investisseurs privés mettent la main à la patte pour sauver des milliers de population.

 

 

 

 

 

 

 

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 63.04
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 0.16
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Socio professionnel
  • Maçonnerie
  • Education
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 0.00

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 1.09

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 22
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 22
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 0.00
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 24.23
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 56.53

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 20.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 2.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 19.98
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 19.98
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.16
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 20.14
Autres méthodes d’accès à l’eau

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique