Territoire de Luebo

Superficie 8 450 km²
Taille estimée de la population 887 967 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration de Territoire )

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le territoire de Luebo est un territoire situé dans la province du Kasai en République démocratique du Congo. Il compte 4 secteurs et une commune rurale. C’est un territoire avec 719 villages et 188770 ménages. Nous retrouvons 116 villages dans lesquels se trouvent les écoles répresentant une proportion de 16,1% de villages et 101 villages avec postes de santé soit 14% de villages. Ce dernier compte 418 km des routes de desserte agricole. Ces dernières sont en mauvais etat et constitue un frein pour l’évacuation des produits agricoles. Il existe 16 centres d’encadrement ou de formation professionnelle des populations pour le milieu et qui forment dans différents domaines.

Les principales sources d’énergie sont le bois et le charbon de bois. Cependant, 204 ménages soit 0,1% des ménages sont desservis en électricité à base des groupes électrogènes et panneaux solaires. Ceci signifie qu’il n’existe ni barrage hydroélectrique ni microturbine dans le territoire. Nous comptons 48 sources d’eau aménagées; ce qui donne une moyenne de 3933 ménages par source aménagée. Ceci s’explique par l’abandon de l’usine de la REGIDESO depuis l’année 2003. Plusieurs terres sont cultivées avec des cultures diversifiées au sein du territoire, ce qui fait de l’agriculture une des principales activités.

Le développement rural est plus qu’un simple développement agricole car il englobe un espace, l’espace rural où l’agriculture est au système socioéconomique mais au sein duquel existent des activités différentes, avec des fonctions et des objectifs diversifiés, qui sont tous à intégrer et coordonner dans une optique de développement cohérent, durable et solidaire.  

Malgré ce contexte, nous constatons un retard dans le développement du territoire conduisant  à des conséquences à savoir:

  • la mauvaise politique agricole: celle-ci présente des conséquences telles que le non fonctionnement des marchés locaux des produits agricoles, l’insécurité alimentaire ainsi que l’inaccessibilté à certains produits de base.
  • la non réhabilitation des infrastructures socioéconomiques de base: celle-ci permet à la population d’améliorer l’accès aux services de base, la sécurité alimentaire et les revenus de la population locale.
  • l’absence des emplois créés par les coopératives: celle-ci est un processus d’action sociale par lequel les populations d’une meme communauté cherchent à résoudre leurs problèmes à travers l’amélioration des conditions de vie
  • l’absence des infrastructures sociales et communautaires: la faible couverture des zones rurales en infrastructures collectives et leur mauvais etat constituent des contraintes pour le développement des zones entières et pour l’amélioration des conditions de vie des groupes  des populations défavorisées. C’est en particulier le cas des infrastructures hydrauliques, sanitaires et scolaires.   

Néanmoins, en termes d’accompagnement et d’appui au développement rural, des propositions seraient mises sur pied pour l’amélioration des conditions de vie des populations et pour l’atteinte des objectifs du gouvernement de la RDC à savoir: 

  • contribuer de manière durable à la satisfaction des besoins d’alimentation, au développement économique et social, c’est-à-dire une agriculture  qui participe à la production et à la redistribution des richesses.
  • créer des activités économiques garantissant des revenus des populations rurales  
  • garantir aux populations l’accès aux soins de santé appropriés afin de reduire le taux de mortalité, à la scolarisation ainsi qu’à l’électricité

 

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 0.00
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 2.23
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Coupe et couture
  • Techniques médicales
  • Menuiserie
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 1.67

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 0.00

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 0.00
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 0.00
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.00

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.00
Autres méthodes d’accès à l’eau
Sources d’eau non aménagées

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique