Territoire de Madimba

Superficie 8 260 km²
Taille estimée de la population 475 402 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’ Administration du territoire)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

 Madimba, le plus grand territoire du district de la Lukaya  a un milieu rural  essentiellement agricole, présentant  un niveau de recul sensiblement remarquable  suite à son style et niveau de vie précaire.

La population regroupée dans 1201 villages, habitent des maisons en paille dont la plupart en état d’inconfort avec une situation de l’assainissement critique. Cette population qui n’a aucune autre activité que les champs, se voit régresser dans sa production et s’exposer au problème d’imposition de prix par le commerçant acheteur (qui achète  par moment le champs et son contenu avant la récolte ) suite à l’ impraticabilité des routes allant des lieux de production aux lieux d’ écoulement et consommation  et aussi suite à l’ absence des marchés sous normes. Toutes ces pratiques découragent, accroissent  l’exode rural, développent la fabrication des braises avec ses conséquences possibles sur l’environnement et font que le milieu rural s’appauvrisse de plus en plus et manque d’initiatives.

Suite à la proximité et à la concentration de populations dans des villages, les écoles (en partie en matériaux non durables avec un pourcentage élevé de garçons que de filles) et les centres de santé sont dans quelques villages seulement.

L’intérieur de Madimba n’est pas éclairé par la Snel, ils utilisent des lampes torches à pile en général, des panneaux solaires de très petites dimensions et groupes électrogènes pour certains qui sont dans les affaires. L’accès à l’eau potable reste très faible malgré les richesses en eau douce du territoire ; pour le peu de centres qui existent, la qualité du service est irrégulière par moment. La population consomme l’eau de sources aménagées (bien que mal entretenues), de pluie et l’eau de rivières.

Madimba est un territoire prometteur, les défis à relever restent énormes. La réhabilitation de son infrastructure routière (routes de dessertes agricoles, ponts, marchés…) constituera un grand pas à son développement au niveau de la base. Le renforcement et le recyclage du personnel chargé du développement rural seraient aussi important car ils sont absents dans d’autres secteurs et par moment exécutent leurs taches avec des lacunes ; cela   entrainant la sous information au niveau de la population. Il serait aussi souhaitable de mettre en place le système national de l’hydraulique rural, réorganiser le système de paysannat de villages, créer des centres culturels et de loisirs (pour occuper surtout les jeunes) ; et pour les pistes de dessertes agricoles appliquer  la technique haute main d’œuvre intensifiée ou  carrément le cantonnement manuel pour permettre que les routes soient entretenues.

 

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 6.58
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 1.92
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Agriculture, Esthétique
  • coupe couture, Electricité
  • Mécanique-auto,ménuiserie
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 4.50

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 4.33

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 220

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 104.11
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 34.70
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 34.70

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 0.20
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.16
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 59.95
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.08
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.00
Autres méthodes d’accès à l’eau
Eau de pluie, rivières, REGIDESO, puits

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique