Territoire de Madimba

Superficie 8 260 km²
Taille estimée de la population 475 402 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’ Administration du territoire)

Secteur de la Santé


Données mises à jour le 27 septembre 2018
Prochaine collecte : 30 décembre 2016

Ce territoire compte les zones de santé suivantes :

  • Kisantu
  • Ngidinga
  • Nselo

Accès aux infrastructures de santé

Norme nationale
D’après le Recueil des normes de la ZS (août 2006, RDC, Ministère de la Santé), la distance moyenne entre les domiciles et un CS ne devrait pas être supérieure à 8 km (ou à plus d’1 h de marche).

janvier-mars 2016
Distance moyenne entre les domiciles et les CS 4 km
Capacité d’accueil des HGRs 455 lits
Nombre de lits installés dans les HGRs 425 lits
Proportion de la population couverte par un CS* offrant un PMA* conforme aux normes nationales 58.55 %
Proportion de le population couverte par un HGR* offrant un PCA* conforme aux normes nationales 13.05 %
Proportion des personnes couvertes par des mutuelles (mécanisme de risque maladie) de santé ou une prise en charge par l’’employeur 2.51 %

*CS : Centre de santé
*HGR :Hôpital Général de Référence
*PMA : Paquet Minimun d’Activités
*PCA : Paquet Complémentaire d’Activités

2015

Tarification des actes médicaux dans les Hôpitaux Généraux de Référence

janvier-mars 2016
Traitement d’une IRA* chez un enfant 3 333 FC
Traitement d’une IRA* chez un adulte 3 333 FC
Traitement d’un paludisme simple chez un enfant 3 333 FC
Traitement d’un paludisme simple chez un adulte 3 333 FC
Journée d’hospitalisation donnée non disponible
Consultation pour un adulte 12 167 FC
Consultation pour un enfant 8 667 FC
Accouchement eutocique 27 500 FC
Accouchement par césarienne 53 333 FC
*IRA : Infections respiratoires aiguës
*CS : Centre de santé
*CSR : Centre de santé de Référence

Tarification des actes médicaux dans les Centres de Santé

janvier-mars 2016
Traitement d’une IRA* chez un enfant 2 167 FC
Traitement d’une IRA* chez un adulte 2 667 FC
Traitement d’un paludisme simple chez un enfant 1 500 FC
Traitement d’un paludisme simple chez un adulte 1 167 FC
Journée d’hospitalisation dans un CSR* donnée non disponible
Consultation pour un adulte 4 333 FC
Consultation pour un enfant 3 500 FC
Accouchement par césarienne dans un CSR* 15 000 FC
Accouchement eutocique 4 167 FC
*IRA : Infections respiratoires aiguës
*CS : Centre de santé
*CSR : Centre de santé de Référence

Les médicaments du Palu sont gratuits mais on paie un forfait pour fiche, labo et autres car tout les soins y sont compris,l’ hospitalisation varie selon le cas

Accouchement et vaccination

janvier 2016 février 2016 mars 2016
Taux d’accouchement assisté par un personnel qualifié 51.66 % 52.63 % 54.83 %
Taux de couverture en CPN1 110.48 % 112.73 % 60.14 %
Taux de couverture en CPN4 26.15 % 26.41 % 12.12 %
Pourcentage de femmes enceintes décédées durant ou 45 jours après l’accouchement donnée non disponible donnée non disponible 0.43 %
Nombre d’enfants (0-11 mois) complètement vaccinés* 1 150 1 081 1 217
Pourcentage d’enfants (0-11 mois) complètement vaccinés* 88.94 % 83.60 % 94.12 %
Nombre d’enfants (0-59 mois) complètement vaccinés* 3 215 5 305 5 434
Pourcentage d’enfants (0-59 mois) complètement vaccinés* 46.03 % 75.95 % 77.80 %
*CPN : consultations prénatales
*enfants complètement vaccinés : enfants ayant reçu les vaccins de BGC (tuberculose), 3 doses de poliomyélite, 3 doses de DTC (diphtérie, tétanos, coqueluche) et une dose de rougeole
2015

Appui de l’Etat

janvier-mars 2016
Pourcentage de FOSA* recevant un appui de l’Etat 84.92 %
Salaires des agents oui
Primes oui
Frais de fonctionnement non
Autres types d’appui donnée non disponible
Quelle est la fréquence de cet appui? mensuelle

*FOSA : Formation sanitaire


Il y a des infirmiers qui touchent soit la prime soit le salaire et vice versa, d’ autres ne touchent ni la prime ni le salaire ils sont payés par( frais de consultation une partie es mise à côté). Le manque de subvention et des partenaires d’ appui rend difficile le fonctionnement des structures

Infrastructures médicales

Normes nationales

D’après le Recueil des normes de la ZS (août 2006, RDC, Ministère de la Santé) :

  • 1 HGR pour 50 à 150.000 habitants
  • 1 CS dessert une population de 10.000 habitants
Hôpitaux

janvier-mars 2016
Nombre d’hopitaux 3
Nombre d’hopitaux privés 1
Proportion d’’hopitaux privés 33.33 %
Nombre d’habitants pour un hôpital 148 472
2015

Centres de santé

janvier-mars 2016
Nombre de centre de santé 65
Nombre de centre de privés 19
Proportion de CS privés 29.23 %
Pourcentage de CS construits en matériaux durables 52.31 %
Nombre d’habitants pour un centre de santé 6 853

La réhabilitation de aires et des centres de snaté est nécessaire.

Maladies recurrentes, produits et accès aux soins curatifs

Données du territoire

janvier 2016 février 2016 mars 2016
Nombre d’officines de vente de médicament 131
Présence d’un dépôt de médicaments dans les zones de santé du territoire oui
Valeur en stock des médicaments disponibles 39 165 605 FC
Nombre de jours de rupture de stock en médicaments
Pourcentage de la population ayant accès aux soins curatifs 63.58 % 62.17 % 57.20 %
Médicaments traceurs
janvier 2016
  • Act
  • Paracétamol
  • Cotrimoxazole
  • Quinine
  • Oxytocin
février 2016
  • Act
  • Paracétamol
  • Cotrimoxazole
  • Quinine
  • Oxytocin
mars 2016
  • Act
  • Paracétamol
  • Cotrimoxazole
  • Quinine
  • Oxytocin
Maladies récurrentes
janvier 2016
  • Paludisme: 65,4%
  • Anémie: 8,7%
  • Ira: 6,4%
  • Maladies diarrhéiques:3,7%
  • Malnutrition:1,4%
février 2016
  • Paludisme: 62,7%
  • Anémie: 8%
  • Ira: 11,9%
  • Maladies diarrhéiques:3,6%
  • Malnutrition:1%
mars 2016
  • Paludisme: 50,9%
  • Anémie: 7,5%
  • Ira:25,2%
  • Maladies diarrhéiques:4%
  • Malnutrition:1%
*IRA : Infections respiratoires aiguës
*IST : Infections sexuellement transmissibles

Maladies cause de mortalité
janvier 2016
  • Paludisme:39,8%
  • Anémie:14,35%
  • Ira:4,8%
février 2016
  • Paludisme:60%
  • Ira:4,3%
  • Anémie:2%
mars 2016
  • Paludisme:40,4%
  • Ira:7%
  • Anémie:5,2%

la mortalité est souvent due à la consultation en rétard, pauvrété,ignorance,ils commencent par les églises, féticheurs avant de venir au Cs. Faible taux en soins curatifs. Chaque FOSA a une pharmacie qui dessert la population en médicaments mais en dehors de Fosa d’ autres officines ne sont pas comptabilisées bien qu’opérationnelles.

Mortalité et cause

janvier 2016 février 2016 mars 2016
Nombre de décès enregistrés aux HGR donnée non disponible donnée non disponible 268
Nombre de décès enregistrés aux CS donnée non disponible donnée non disponible 122
2015

Les 5 causes de mortalité
janvier 2016
  • paludisme:40%
  • Anémie:14,8%
  • Ira: 4,7%
  • Malnutrition:4%
février 2016
  • paludisme:60%
  • Ira: 11,9%
  • TPM:2,6%
  • anémie:2,3%
mars 2016
  • paludisme:40%
  • Ira:25,2%
  • anémie:5,2%
  • HTA:1,3%
  • maladies diarr:1,6%

Personnel médical

Normes nationales

D’après le Recueil des normes de la ZS (août 2006, RDC, Ministère de la Santé) :

  • 1 infirmier pour 5.000 habitants
  • 1 médecin pour 10.000 habitants
Données du territoire


janvier-mars 2016
Pourcentage de personnel médical mécanisé et non payé 8.03 %
Pourcentage de personnel médical mécanisé et payé donnée non disponible
Pourcentage de nouvelles unités 68.12 %
Nombre de médecin dans le territoire 28
Pourcentage de médecin de sexe féminin 14.29 %
Nombre d’infirmier dans le territoire 565
Pourcentage d’infirmières 10.97 %
Nombre de sages-femmes 23
Nombre d’accoucheuses qualifiées 13
Nombre d’’habitants pour 1 medecin 15 908
Nombre d’’habitants pour 1 infirmier 788
Nombre de femmes enceintes par accoucheuse traditionnelle 65
Nombre de femmes enceintes par accoucheuse qualifiée 114

il y a une structure privée de la zone (konso kibambi) qui est prise en compte dans la comptablité du personnel. Ils attendent la régularisation de cas des mécanisés non payés et nouvelles unités,le récencement a déjà pris fin depuis avril, et d’ autres personnels ne vivent que de contribution de Cs et HGR.

2015

Planification familiale

janvier 2016 février 2016 mars 2016
Pourcentage de FOSA ayant intégré la planification familiale 84.92 % 84.92 % 84.92 %
Quantité de produits de contraception distribués
janvier 2016 février 2016 mars 2016
Stérilisation masculine donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Stérilisation féminine 3 1 3
Stérilet donnée non disponible 7
Spermicides comprimés donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Spermicides bombes donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Sayana press donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Preservatifs masculins 293 149 8
Preservatifs féminins donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Pilule orale progestative donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Pilule orale combinée donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Pilule d’urgence donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Noristerat donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
MAO donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
MAMA donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Jadelle 6 6 1
Implanon NxT donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Implanon donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible
Depo provera 16 9 35
Collier du cycle donnée non disponible donnée non disponible donnée non disponible

L’activité n’est pas intégrée,chaque structure la pratique de sa manière, le préservatif est plus utilisé pour la protection contre le vih/sida et les IST. La politique veut que le couple choisisse la méthode contraceptive avec l’ appui du prestataire,ce qui fait que les méthodes complexes et difficiles ne sont pas choisies par le couple. Les femmes ne préferent pas les comprimés car trop complexes, elles aiment plus l’ injection et autres car plus pratique et peut durer 3 mois, leurs facilite les mouvements

Population

janvier-mars 2016
Nombre de naissances déclarées dans le territoire
Nombre de décès déclarés dans le territoire

Structures non étatiques intervenant dans le secteur de la santé

Agences des Nations Unies

Dans ce territoire, les Agences des Nations Unies suivantes ont mené des actions dans le secteur de la santé, pour la période janvier-mars 2016 :

Aucune agence des Nations Unies n’a mené des actions dans le secteur de la santé durant la période janvier-mars 2016 à Madimba.

ONG et PTF

Les ONG et PTF suivants ont mené des actions dans le secteur de la santé, pour la période janvier-mars 2016 dans ce territoire :

Aucune ONG internationale ou PTF n’a mené des actions dans le secteur de la santé durant la période janvier-mars 2016 à Madimba.

ONG Nationales

Les ONG Nationales suivantes ont mené des actions dans le secteur de la santé, pour la période janvier-mars 2016 :

Aucune ONG nationale n’a mené des actions dans le secteur de la santé durant la période janvier-mars 2016 à Madimba.

Organisations à base communautaire

Les Organisations à base communautaire suivantes ont mené des actions dans le secteur de la santé, pour la période janvier-mars 2016 :

Aucune organisation à base communautaire n’a mené des actions dans le secteur de la santé durant la période janvier-mars 2016 à Madimba.

Tuberculose

janvier-mars 2016
Nombre de nouveaux cas de TPM+ dépistés 99
Nombre de cas de TPM+ déclarés guéris 86

VIH

janvier 2016 février 2016 mars 2016
Pourcentage de PVV sous traitement ARV 0.01 % 0.01 % 0.04 %
Pourcentage de PVV éligibles au traitement ARV 0.01 % 0.01 % 0.01 %
Pourcentage de femmes enceintes avec VIH sous ARV 0.00 % 0.00 % 400.00 %
Nombre de PVV mis sur ARV 48 48 172
Nombre de nouveaux cas de PVV enrégistrés dans les ZS 10
Nombre de nourrissons nés de mère VIH 5




Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique