Territoire de Kabinda

Superficie 14 373 km²
Taille estimée de la population 2 290 960 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration du territoire)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

la population du territoire de kabinda connait des problèmes majeurs pour couvrir certains besoins fondamentaux comme l’alimentation,le soin de santé primaire,l’éducation, les hopitaux et centres de santé. son développemnt rural regroupe tous les secteurs de la vie , alors que le niveau de vie de la population du territoire est constaté mediocre. cette situation s’explique par le modèle d’habitation traditionnelle, non accès à la nouvelle technologie,non accès aux infrastructures sanitaires et scolaires conformes aux normes,non accès à l’eau potableet à l’éléctricité, l’état de delabrement avancé des routes de dessertes agricoles,l’insecurité alimentaire et la pauvreté.

au niveau du secteur de l’éducation, particulièrement l’enseignement primaire,secondaire et professionnel, on retrouve au moins une école dans la plupart des villages du territoire. ces écoles sont regroupées dans le quatres sous-divisions de l’enseignement que compte le territoire; en dehors des écoles,il existe aussi certains centres d’encadrement pour la formation professionnelle.

pour ce qui concerne le secteur de la santé, on a des hopitaux de réference et 63 centres de santé présents dans le territoire ne couvrent que 10% de l’ensemble des villages et certains habitants n’accèdent pas facilement aux soins.

l’agriculture est le secteur d’activité qui occupe la majorité de la population . Dans ce secteur,les moyens rudimentaires sont utilisés par la population pour réaliser une production agricole. le territoire de kabinda a des terres agricoles vastes, d’étendue des pâturages et des savanes qui sont susceptibles de supporter une charge animale, la partie de la forêt mal exploitée et gérée anarchiquement dont les ressources en bois d’oeuvre demeurent mal exploité.

quant au secteur de l’énergie, il est encore faible, l’accès en eau potable dans le territoire de kabinda se fait grâce à certaines sources d’eau aménagées construites par le projet CAP SANTE « village assaini » et quelques installations de puits de forage et un chateau d’eau dans la cité de kabinda.la socièté nationale d’éléctricité n’étant pas présente dans le territoire et l’accès à l’éléctricité est difficile.

pour y parvenir l’Etat doit mettre en place des infrastructures donnant accès aux zones de consommation, des infrastructures de stockage et conservation des produits agricoles, des infrastructures de desserte en eau, en électricité, écoles, centres de santé ainsi que la construction des marchés ruraux :

  1. rehabilitation des voies de dessertes agricoles
  2. la desserte en eau potable ou hydraulique rurale
  3. construction d’écoles
  4. électrification                                                                                                                                                                                                                                                                                           pour pour  surmonter    tous les défis seul l’Etat ne parviendra pas, nous suggerons, aux entreprises locales , groupements sociaux et culturels qui sont les assises du développement , à créer des attitudes et des comportements favorables au développement, à introduire et à repandre des innovations techniques du développemnt , à mobiliser la main d’oeuvre, à canaliser l’épargne ( création de mutuelle d’épargne et de crédit) et à se prendre en charge.                                                                                                                                                                                                                                                

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 37.10
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 0.43
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Coupe et couture
  • menuisierie
  • mecanique et électricté
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 0.00

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 9.13

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 160

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 39.33
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 16.23
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.70

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 37.54
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 37.25
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.29
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.00
Autres méthodes d’accès à l’eau
Eau de rivière

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique