Territoire de Ngandajika

Superficie 5 726 km²
Taille estimée de la population 1 388 408 hab.

(source: Rapport territorial annuel 2016)

Secteur des Infrastructures routières et de transport

Données mises à jour le 22 septembre 2018
Prochaine collecte : 1 juin 2019


Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Le territoire compte 723 km de voirie en terre dont 248 km en bon état, 262 km en moyen état et 213 km en mauvais état. Aucune route n’est asphaltée.

 

Le territoire de Ngandajika n’a aucune route nationale asphaltée dans son enceinte. Les routes nationales étant celles qui relient le territoire avec d’autres provinces, on y trouve sur 3 axes :

  • Mbujimayi-Ngandajika soit 93km dont 6km asphaltées en quittant Mbuyimayi vers Tshilenge,
  • Ngandajika-Kabinda soit 135km,
  • Ngandajika-Luputa soit 60km.

 

Les routes nationales en terre dans ce territoire est de 288 km avec les routes nationales qui le relient à Mbujimayi, Kabinda et Luputa. Le kilomètre de routes nationales interne au territoire est de 145 km avant d’accéder à d’autre territoire. Les routes nationales  réhabilitées sont de 81km.

723 km de routes provinciales en routes de desserte agricole dont 510 km en bon état et 213 en mauvais état.

 

Le territoire est accessible par voie maritime, fluviale  et rivière. Ngandajika est accessible via Tshilenge et à partir de la rivière Kalelu. Quelques villageois y traversent avec des petites pirogues, le taux d’accès  par cette voie est faible parce que les deux territoires sont reliés par un pont jeté à la rivière Kalelu. Vers le territoire de Katanda aussi la rivière Kalelu et Tshilemba versent d’accès au territoire de Ngandajika.

La moyenne mensuelle de passager est de 480 qui utilisent les pirogues pour traverser.

 

Par voie aérienne il n’y a pas d’aéroport hormis un aérodrome abandonné depuis le début des années 80 au niveau de l’Inera qui ne fonctionnement plus à cause de la fermeture de la cotonnière.

Aucun projet gouvernemental dans le secteur des infrastructures seul une ONGD/ASBL. On trouve les projets ci-dessous :

  • Le Projet Ditunga (PRODI) financé par le gouvernement basque ;
  • Le projet Fondacion FISC (Espagne) ;
  • PRODEKOR (programme de désenclavement du Kasai-Oriental) dont le financement provient de la CTB (Agence Belge de développement) ;
  • PADIR (Projet d’appui au développement des infrastructures rurales) dont le financement est assuré par la BAD (Banque Africaine de Développement).

Route nationale

2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km de route nationale asphaltée 0 donnée non disponible 0
km de route nationale en terre 288 donnée non disponible 713
km de route nationale asphaltée réhabilitée 0 donnée non disponible 70


Données détaillées

Route nationale asphaltée 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 donnée non disponible 490
km en moyen état 0 donnée non disponible 0
km en mauvais état 0 donnée non disponible 223

Route nationale en terre 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 donnée non disponible donnée non disponible
km en moyen état 0 donnée non disponible donnée non disponible
km en mauvais état 0 donnée non disponible donnée non disponible

Route provinciale

2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km de route provinciale asphaltée 0 donnée non disponible 0
km de route provinciale en terre 723 donnée non disponible 713
km de route provinciale asphaltée réhabilitée 0 donnée non disponible 0


Données détaillées

Route provinciale en terre 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 donnée non disponible 490
km en moyen état 591 donnée non disponible 0
km en mauvais état 277 donnée non disponible 223
Route provinciale asphaltées 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 donnée non disponible 0
km en moyen état 591 donnée non disponible 0
km en mauvais état 277 donnée non disponible 0



Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique