Territoire de Mutshatsha

Superficie 18 859 km²
Taille estimée de la population 217 908 hab.

(source: Rapport annuel 2015 de l’administrateur du territoire . Source Etat civil.)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le territoire de Mutshatsha est l’un des territoires  les plus riches de la province de Lualaba, voir le premier ou le deuxième en ressources minières. La preuve est, l’installation des grandes entreprises minières telles que KCC, Africa minérale Sicomines et bien d’autres, mais paradoxalement le territoire est très enclavé, plus pauvre et beaucoup trop négligé.

Dans le territoire de Mutshatsha, la grande  majorité de la population s’adonne à l’agriculture  qui ne satisfait qu’aux besoins de survie. Bien que ne réunissant pas tous  les facteurs de production, la population du territoire s’évertue quand même à travailler le sol. L’impraticabilité des routes à dessertes agricoles a pour conséquences malheureuses la pourriture  des produits agricoles vue leur état périssable et le découragement  de plus investir dans ce domaine. La réhabilitation de ce réseau routier à dessertes  agricoles s’avère donc impérative. Dans des grands villages, pour relier les deux bouts du mois, certains villageois  commercialisent le charbon de bois dont le grand centre de consommation est la ville de Kolwezi. Le non circulation de l’argent dans le territoire de Mutshatsha, a eu comme conséquences la fermeture de certaines agences de transfert d’argent sur place au chef-lieu et l’abandon de quelques fermes agropastorales  qui étaient pourtant opérationnelles.   

Le territoire dans son actif, répertorie quelques fermes agropastorales opérationnelles en l’occurrence la ferme orthodoxe qui a une concession de 1000 ha, la ferme Butala de ZABADORA, la ferme Mangi,  la ferme Bonatan, la ferme Ye-nkoyi, la ferme Kamoa,  la ferme Samlu, la ferme Willy et la ferme Musulmane et bien d’autres. La disparition ou l’abandon  de certaines fermes a pour cause majeure le manque des moyens financiers auquel s’ajoute la délocalisation de quelques-unes de ces dernières au profit des activités minières.

 Dans le territoire, la desserte en eau potable est plus assurée par  les partenaires des zones de santé. Il existe dans de grands villages du territoire, l’aménagement des  sources d’eau par USAID ainsi que les forages. La station de pompage montée au chef –lieu du territoire est défectueuse et  n’est plus puisant pour le pompage de l’eau vers les ménages qui disposent des robinets. Dans les villages les plus profonds du  territoire, la population a comme source d’eau de boisson, les rivières, les ruisseaux et les petits trous creusés au bas d’une falaise.

 L’électricité utilisée par les ménages, constitue la source principale d’énergie pour les villages électrifiés bordant les rails qui en plus disposent également de petits panneaux solaires pour palier au délestage. Concernant toujours la fourniture en électricité dans le territoire, il faut également faire mention de sa stabilité, c’est une fourniture qui ne connaît pas  de coupures intempestives. Dans les villages les plus profonds du territoire, les ménages n’utilisent ni l’énergie solaire, ni  le pétrole et cela  est dû au très faible pouvoir d’achat. Dans ces villages, les trois sources d’énergie sont donc inaccessibles et indisponibles.      

 En ce qui concerne la situation sanitaire,  le territoire de Mutshatsha compte 3 zones de santé qui sont : la zone de santé de Mutshatsha, la zone de santé de Kanzenze et la zone de santé de Lualaba. Il y a  dans ce territoire 65 centres de santé  dont  16  dans la zone de santé de Lualaba, 36 dans la zone de  kanzenze et 13 dans la zone de santé  de Mutshatsha. Le territoire compte également 2 hôpitaux généraux de référence dont 1 dans la zone de santé de Mutshatsha et 1 dans la zone de santé de Kanzenze. L’hôpital qui est dans la zone de santé de Lualaba appartient à  l’entreprise  minière de MUMI et n’est qu’au service de  travailleurs de  l’entreprise  et non d’intérêt communautaire. Les deux zones de santé de Lualaba et Kanzenze ont été créées en 2003. 

Dans le domaine de l’éducation, le programme du  gouvernement central  qui avait comme objectif la construction de 10 écoles modernes dans chaque  territoire, dans le territoire de Mutshatsha, il n’y a eu que deux écoles primaires construites l’année 2014, une au chef –lieu du territoire et une autre à Kazovu à 105 Km de Mutshatsha. C’est à Kanzenze où l’on trouve des écoles bien construites en matériaux durables par l’église Catholique, l’unique Institut Officiel au chef-lieu demeure locataire et cela  plus de 20 ans d’existence.

Les entreprises de télécommunication qui opèrent dans le territoire sont Vodacon, Airtel et Orange qui ont installé leurs antennes dans des grands villages jalonnant la National n°39 à destination de Dilolo.

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 44.30
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 0.33
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Coupe et couture
  • Coupe et couture
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 2.28

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 21.17

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 10

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 0.00
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 0.00
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.00

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 0.65
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 0.65
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.65
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.00
Autres méthodes d’accès à l’eau

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique