Territoire de Bolobo

Fiche du territoire

Mise à jour le 31 mars 2017

Province Maï-Ndombe
Superficie 3 550 km²
Taille estimée de la population 350 039 hab.

(source: AT(Rapport annuel2016).)


Carte administrative


Données géographiques et culturelles

Données géographiques

Le territoire a été créé par l’ordonnance loi n° 76/298 du 06 octobre 1976 modifiée et complétée par celle du 12 février 1990 n°90/046 portant création du district des plateaux ainsi que les territoires qui les composent. il sied de signaler que le territoire était un poste d’Etat dépuis le 18 Novembre 1935. Il est borné au  Nord par la rivière NGAMPOKO  limitrophe de territoire de YUMBI, au Sud par le territoire de KWAMOUTH et l’affluent KWA(Kasaï), à l’Est par le territoire de MUSHIE, à l’Ouest par la République Du Congo Brazzaville  dont la Majestueux  fleuve Congo constitue la limite naturelle. Température 22° pendant la saison de pluies et 26° pendant la saison sèche. Il est situé à environ 150m d’altitude dans la zone tropicale et jouit d’un climat  chaud.

Particularités et richesses du territoire

le territoire garde jusqu’à ces jours les bonobos. L’un des espèces à protéger. 

Données culturelles

RAS

Langues parlées dans ce territoire
  1. Nunu
  2. Tende
  3. Teke
  4. Boma
  5. Sengele.

Il sied de signaler que le territoire de BOLOBO est dominé par la tribu TEKE (Batéké du Nord) qui constitue plus de 50% de la population suivi de deux autres tribus ; le BANUNU BOBANGI et les BATENDE.  Et il connait deux  saisons ; la saison sèche qui débute à la mi-mai jusqu’au mois de septembre  et la saison de pluvieuse qui commence de septembre pour terminer au mois de mai et interposée par une petite saison sèche qui va de janvier à mars. Le territoire a 72 villages dont Cinq occupés par les TENDE et les restants sont occupés par les TEKE.

Principales activités
  1. Pêche
  2. Agriculture
  3. Elevage
  4. commerce.


Situation économique

Revenu journalier moyen Donnée non disponible
Taux de change flottant appliqué au 31 mars 2017
Vendeur : 1$ = 1 350 FC Acheteur : 1$ = 1 500 FC
Nombre d’opérateurs économiques 35

Principaux opérateurs économiques
  1. WAÏS
  2. PAJOLY
  3. KIPE YA YO
  4. OLIDZO
  5. GOBARD

Le commerce dans le territoire de Bolobo n’a pas beaucoup d’assise  du fait qu’il manque jusqu’ici  de magasins dépôt et grossistes et de marché permanant et fixe.  Seuls les riverains du fleuve ont la possibilité d’évoquer leurs produits agricoles et d’acheter les manufacturés de Kinshasa.

Principales activités des opérateurs économiques
  • Commerce
  • hôtellerie
Principales activités des PME/PMI

Les opérateurs économiques du territoire ne font que le commerce.  C’est actuellement qu’ils se lancent dans l’hôtellerie.

Grandes entreprises locales

Donnée non disponible

Principaux produits agricoles
  1. Manioc
  2. Maïs
  3. Arachide
  4. Banane plantain
  5. Cane à sucre.

La majorité de la population du territoire produit le manioc, c’est le produit de base. Les autres produits cités ci-haut sont produits mais en faible production. Le territoire s’approvisionne aussi des différents produits venant d’autre territoire proche tel que le territoire d’INONGO comme existe un marché de dimanche. Le riz fait aussi partie de cette liste mais en petite production. 

Principaux produits non agricoles
  1. Chenilles

La majorité des produits utilisés est agricole sauf la chenille qui n’est pas trop au territoire. Mais la grande quantité provient de l’Equateur. Nous allons  enrichir notre commentaire dès que nous effectuerons des décentes dans tous les villages du territoire pour détecter  les autres produits que l’on n’a pas  pris jusqu’ici.

Principales sources d’énergie
  1. Bois
  2. Solaire
  3. Electrique

L’ensemble du territoire utilise   la braise et le bois de chauffe comme énergie. Pour l’utilisation des appareils électroménagers ils font recours aux panneaux solaires et des groupes électrogènes. Mais comme le carburant est cher, l’utilisation de panneaux solaires prend de l’ampleur. 


Situation sanitaire

Nombre d’hôpitaux 1
Nombre de centre de santé 28

Le territoire n’a qu’une seule zone de santé , un hôpital général et vingt-sept centres de santés dont vingt-cinq sont officiels  et les deux autres sont privées. Et la zone de santé compte cinq médecins et 315 infirmiers.

La zone de santé manque de médicaments au dépôt dans son bureau central. Le manque aussi de KIT de lutte contre le VIH/SIDA et la vétusté des pièces et du véhicule de  l’unité mobile bloque le bon fonctionnement de la zone de santé. Nous signalons que nous n’avons pas  pu circuler l’ensemble du territoire  pour  mieux cerner les vingt-sept centres, mais la plupart de centres visités manquent des matériels de base tels que les lits ; les boites chirurgicales, l’éclairage etc.

La zone de santé  manque même des appareils d’imagerie tel que l’écographie, la radiographie, etc. 

Maladies les plus récurrentes
  • Paludisme
  • Trypanosome
  • Tuberculose
  • La fièvre typhoïde


Education

Enseignement primaire et secondaire
Ecoles primaires 138
Ecoles secondaires 79

Le territoire  compte jusqu’à ce jour  vint-cinq écoles primaires Officielles, quatre-vingt-sept écoles conventionnées aux réseaux (catholique  à 24, protestant 45,  kimbanguiste 14 , salutiste 2 ) et deux privées agrées.

 Le territoire compte aussi treize  écoles secondaires  Officielles et soixante et une écoles conventionnées par réseau (catholique  13 ; protestant 30 ;  kimbanguiste 8 ; salutiste 2  et  zéro privées agrée). Infrastructures  scolaires sont vétustes à 92% des écoles du territoire sont en prisée  et terre battue, les bancs sont en tronc d’arbres taillé. Les enseignants ne sont pas tous payés et la sous division utilise un bâtiment construit en matériaux  non durables.

Enseignement supérieur et universitaire
Universités 0
Instituts supérieurs 2

Le territoire a deux  instituts supérieurs privés  agrées  soient l’Institut Supérieur Baptiste qui a trois facultés, celles d’agronomie, théologie et les sciences infirmières  et un Institut Supérieur Pédagogique  de BOLOBO nouvellement créé qui n’est qu’à sa deuxième année.


ONG et projets

Nombre d’ONG 4
Principales activités
  1. Affaire Humanitaire
  2. ONG du développement
  3. ONG de droit de l’homme
  4. ONG CIAPAFED
  5. WWF Conservation de la nature.       

Dans l’ensemble du territoire il n’existe pas beaucoup d’ONG, d’ autres sont en faillite faute de financement. 

Principaux projets de développement financés par le Gouvernement
  1. MBUMOTOUR, un projet BONOBO
  2. PFCN : conservation de la nature
  3. YSCO : Agriculture et Infrastructure

Tous ces projets sont à pied d’œuvre et fonctionnent normalement.

Principaux projets de développement sous financement autre que le Gouvernement
  1. WWF : protection d’espèce d’animal.
  2. PIREDD : Projet Intégré pour la Réduction des émissions liées à la Dégradation et à la Déforestation financé par la banque mondiale 

Jusqu’ici le WWF est actif dans le territoire et protège (les singes bonobos), une espèce protégée. Dans le cadre du programme d’Investissement pour la forêt dont la RDC fait partie, le projet PIREDD  est l’un des projet que le territoire de bolobo aie sélectionné.


Accessibilité et tourisme

Accessibilité du territoire
Routes Oui
Voies aériennes Non
Biefs navigables Oui
Train Non

L’agriculture ; pèche  et l’élevage  demeurent les principales activités auxquelles  se donnent la population du territoire. La  population qui vivant les villages fournissent la cité de Bolobo en produits agricoles mais font de dizaine de kilomètres en pied soit en vélo mais l’Etat de route  n’est pas bon. Nous n’avons pas pu prendre les images des deux aérodromes qui sont respectivement   en  4 et 85km  faute de moyen de déplacement.

 Le réseau routier du territoire de Bolobo totalise dans l’ensemble 189 km de routes  provinciales en terre  et 336 Km de routes d’intérêt local. Nous signalons que l’Etat de routes est très mauvais dans son ensemble dans certains endroits qui  nécessitent la réhabilitation par une immense main d’œuvre de la population en attendant que l’Etat ait des moyens nécessaires. Jusque là il y a que cinq axes praticables.

Il sied de signaler aussi le territoire a une route  qui conduit jusqu’à Kinshasa qui peut faciliter l’évacuation des produits agricoles de Bolobo à Kinshasa mais qui est en état de délabrement avancé. 

Réseaux de communication
Africel Non
Airtel Non
Orange Oui
Tigo Oui
Vodacom Oui

A ce jour le territoire a deux réseaux précités.Il bénéficie d’une antenne  de la société MTN implanté à BUEMBA au Congo Brazzaville.

Attraits touristiques
Parcs Oui
Jardins botaniques Non
Jardin zoologiques Non
Chutes d’eaux Oui
Sites touristiques Non
Sites sacrés Non

Outre la partie protégée où siège les bonobos, le territoire dispose d’une chute d’eau inexploitée pouvant doter le territoire en énergie électrique.

Espèces phares de la faune
  1. BONOBO.
  2. Eléphant
  3. Lion
  4. Antilope
  5. 5 Hippopotame
Espèces phares de la flore

RAS


Situation sécuritaire

Jusqu’ici la situation sécuritaire est calme, le territoire n’a pas de zones ou coins  hors contrôle.  Les migrants sont contrôlés par la DGM.is ce que nous déplorons c’est l’état des infrastructures qu’utilisent tous ces organes sécuritaires dont nous avons visité sont à l’état de  délabrement avancé. Les autres ont le bureau  à la belle étoile.

Source :

  • L’Administrateur du Territoire de BOLOBO ; BAWOSO LEWE JEAN   ROGER
  • Rapport annuel  du territoire 2016
  • Conférence sur le Développement  de Bandundu : Territoire de BOLOBO                              

 

 


Opportunités de développement

RAS

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique