Territoire de Bosobolo

Superficie 13 677 km²
Taille estimée de la population 454 195 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’administration du territoire)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le service de développement rural du territoire est soutenu par le PARRSA via ISCO qui avait fourni des motos aux inspecteurs de développement rural et leur ravitaille tous les mois en carburant pour leur permettre non seulement de bien faire la supervision au niveau de leurs associations et de leurs travaux en cours de réalisation initiés par PARRSA mais aussi de mieux faire et fournir leurs rapports. ISCO avait également créé des associations dans tout le territoire et leur a doté des outils agricoles, des alevins, des poules améliorées mais qui ne sont plus à cause du climat, de l’insuffisance de pouvoir d’achat pour les nourrir, du manque de moyen pour construire des poulaillers, etc. Chaque année PARRSA dote des fournitures de bureau au service de développement rural. Le PARRSA via UNOPS avait construit quelques ponts, 3 dépôts dont un dépôt par secteur et il y’a plus de trois ans qu’il avait réhabilité quelques kilomètres de routes de dessertes agricoles.

Bien que soutenu par le PARRSA qui est un projet financé par le gouvernement et qui permet à ce territoire de Bosobolo d’avoir une bonne organisation au niveau du secteur de développement rural, ce territoire comporte dans son ensemble très peu d’écoles et nous y trouvons qu’un seul projet ASSP pour la santé qui est sous un financement autre que celui du gouvernement et qui ne couvre pas tout le territoire à cause de sa grandeur. Cette carence d’ écoles ainsi que cette insuffisance des centres de santé se justifient non seulement par un manque considérable d’appui financier nécessaire au niveau de ces deux secteurs mais aussi par une absence des projets de réhabilitation surtout sur le plan éducatif.

Les coopératives de micro-crédit n’existent pas dans ce territoire et par conséquent il n’y’a pas création d’emploi. Dans ce territoire, presque tous les ménages utilisent le fosse arable à cause de manque d’information qui cause beaucoup de maladies.

La SNEL reste absente dans le territoire de Bosobolo ; d’où les ménages qui ont un peu de moyens utilisent les lampes à panneaux solaires pour éclairer leurs maisons la nuit ; et ces panneaux solaires leurs permettent aussi de charger les téléphones. Hormis ces lampes à panneaux solaires, certains ménages se servent aussi des lampes torches pour l’éclairage la nuit. Mais les bois de chauffage restent la source d’énergie la plus utilisée dans les différents ménages du Territoire. Nous pensons que la présence de l’électricité va stimuler les activités économiques dans le territoire ; ce qui va attirer les investisseurs à venir, étant donné que ce territoire présente plusieurs opportunités de développement (dans le secteur agricole, minier, etc.).

436403 habitants sur une superficie de 13677 km² (selon les statistiques du rapport annuel du territoire/2015) restent sans accès à une eau potable. Donc la REGIDESO est absente dans ce territoire. Ces habitants pour la plupart doivent parcourir 1 à 2 km jusqu’à une rivière pour se procurer de l’eau pour boire, faire la cuisine et la lessive. Plusieurs sources d’eau restent à aménager et des pompes à construire dans l’ensemble du territoire afin de permettre à la population d’accéder à une eau potable aménagée.

Fatigués de parcourir de kilomètres pour puiser l’eau de source (non aménagée), presque tous les foyers ou ménages recourent aux puits d’eau forés par eux-mêmes. Et d’autres sont parfois tentés de boire l’eau de pluie.

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 29.48
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 0.00
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 100.00

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 8.39

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 90.00
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 5.00
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.00

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 10.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.01
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 1.13
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 3.40
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 4.54
Autres méthodes d’accès à l’eau
Puits

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique