Territoire de Yakoma

Superficie 17 365 km²
Taille estimée de la population 409 444 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration du Territoire)

Secteur des Infrastructures routières et de transport

Données mises à jour le 22 septembre 2018
Prochaine collecte : 1 juin 2019


Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Aucune route nationale n’est asphaltée en territoire de Yakoma. Selon le rapport annuel du territoire  de Yakoma, la route nationale va du village Ngama(Frontalier avec le territoire de Mobayi-Mbongo) jusqu’à Kondo(Frontalier avec le territoire de Bondo). Actuellement la route nationale en territoire de Yakoma, qui est la RN 24 (Route Nationale numéro 24)  a une distance prenant en compte l’ancienne route nationale et les routes régionales, allant de Yakoma centre jusqu’au village Kande(Frontalier avec le territoire de Bumba) et la nationale. Toutes les routes sont en terre. Il y a une route coupée à 50 km de Yakoma centre sur la rivière Longe (Pont Longe). Et deux ponts en grume sont en mauvais état à 3 km de Yakoma centre (Pont Mato). Elle est de 175 km de Yakoma à Kande (Limite avec le territoire de Bumba) passant par le Secteur d’Abumombazi.

Aucune route provinciale du territoire de Yakoma n’est asphaltée et toutes les routes sont en mauvais état, surtout pendant la saison pluvieuse. En territoire de Yakoma, les routes comportent un total de 54 ponts, dont 5 ponts métalliques, 30 ponts en buses, 2 ponts en béton, 17 ponts en grumes. Le territoire est accessible par les rivières Uélé et Ubangi.

Le territoire de Yakoma comporte trois aérodromes, dont celui de Yakoma Centre, appartenant au Feu Jean Seti Yale, ex-homme politique de la région, l’aérodrome d’Abumombazi géré par la RVA, donc public et l’aérodrome de Wasolo appartenant aux missionnaires protestantes(CEUM). Seuls les aérodromes privés sont aménagés. L’aérodrome d’Abuzi est complètement délaissé, suite à une non-fréquentation. Il est difficile d’estimer la moyenne de fréquentation des passagers puisque l’atterrissage est circonstanciel (visite des missionnaires, visite des notables de la région), et cela peut être une fois ou deux fois l’année.

Deux projets ont déjà été initiés en territoire dans le secteur des infrastructures : des projets en caractère national.

Le premier projet de Dragage de la rivière  Ebola en Secteur d’Abumombazi, un projet initié par l’ex-gouvernement provincial de l’Equateur. Résultat : Echec pour raison de moindre technicité. Le projet était estimé à 400 000 dollars américains.

Le deuxième projet est celui du Ministère de l’Agriculture et développement rural, dénommé PARRSA (Projet d’Appui à la Réhabilitation et Relance du Secteur Agricole, projet en cours, avec l’appui de la Banque Mondiale.

Route nationale

2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km de route nationale asphaltée 0 0 0
km de route nationale en terre 82 82 82
km de route nationale asphaltée réhabilitée 0 0 0


Données détaillées

Route nationale asphaltée 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 0 0
km en moyen état 0 0 0
km en mauvais état 0 0 82

Route nationale en terre 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 0 donnée non disponible
km en moyen état 0 57 donnée non disponible
km en mauvais état 82 25 donnée non disponible

Route provinciale

2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km de route provinciale asphaltée 0 0 0
km de route provinciale en terre 175 175 175
km de route provinciale asphaltée réhabilitée 0 0 0


Données détaillées

Route provinciale en terre 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 0 0
km en moyen état 69.37 0 0
km en mauvais état 105.63 175 175
Route provinciale asphaltées 2ème sem. 2015 1er sem. 2016 2ème sem. 2017
km en bon état 0 0 0
km en moyen état 69.37 0 0
km en mauvais état 105.63 175 0



Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique