Territoire de Katako Kombe

Superficie 25 949 km²
Taille estimée de la population 983 892 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration du Territoire)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le territoire de Katako-Kombe est composé essentiellement de ruraux et des agriculteurs artisanaux sans pouvoir d’achat considérable. Les villages ne sont pas aménagés ; les cases sont construites en pisés et d’autres en matériaux semi-durables pour la plupart dans les cités. Les conditions hygiéniques ne sont guère confortables et les ménages n’utilisent que de fosses arabes.
En ce qui concerne, l’encadrement professionnel, les quelques centres d’encadrement ou de formation professionnel en milieu urbain et périurbain qui existent dans le territoire n’ont pas beaucoup d’appui et ne fonctionnent qu’avec les moyens de bord. Les formations sont axées essentiellement en coupe et couture, savonnerie, pâtisserie, initiation en informatique et l’alphabétisation.
En outre, beaucoup de villages du territoire ne possèdent pas un centre de santé. Il faut parcourir 20 à 30 Km pour retrouver un centre de santé qui n‘offre que le PMA simple. Toutefois, il existe des postes de santé et sites de soins qui font le relais entre les différents centres de santé et les hôpitaux généraux de références mais ne disposant pas suffisamment de matériels et médicaments substantiels.
Dans la plus part de villages, il y a au moins une école primaire et secondaire faites en pisés dans un état rocambolesque avec des jeunes diplômés d’Etat qui enseignent compte tenu de la carence d’enseignements qualifiés et le chômage qui ravage les jeunes. La qualité de l’enseignement n’est pas satisfaisante.
La population du territoire de Katako-Kombe n’a ni accès à l’eau potable, ni accès à l’électricité. Elle ne se contente que des eaux des rivières, de marigots et de pluies et se sert de quelques panneaux solaires, tubes et torches pour l’éclairage. Quelques ménages recourent au purifiant (Aquatabs) mais la majorité, au regard du pouvoir d’achat, font bouillir de l’eau à boire.
Le territoire de Katako-Kombe, malgré ses diverses richesses, sa population vit en dessous du seuil de la pauvreté ; les grands défis restent (1) la réhabilitation des routes tant d’intérêt local, de dessertes agricoles et d’intérêt provincial pour faciliter l’écoulement des produits agricoles vers les grands centres de consommation, faciliter les trafics de personnes et leurs biens, augmenter les flux commerciaux ; (2) la fourniture en eau potable par le système de captage (adduction) et distribution vers les ménages et (3) rendre accessible l’électricité grâce au raccordement de barrages ou créer un micro barrage à courant alternatif continue dans à la chute de Katopa ou à la rapide de la rivière Lokenye à Dihela.
Il est à signaler également l’absence de services de DVDA, SNHR encore moins la REGIDESO et la SNEL dans le territoire de Katako-Kombe ; seul le service du Développement rural existe mais fonctionnant dans des conditions rocambolesques avec un personnel très peu qualifié et déficient.

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 99.66
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 4.00
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Coupe et couture
  • Alphabétisation et Initiation à l’informatique
  • Savonnerie et Pâtisserie
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 4.00

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 0.00

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 27
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 27
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 27

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 3.30
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 1.67
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.00

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 0.03
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 72.34
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.00
Autres méthodes d’accès à l’eau
Bouillir de l’eau ou utilisation de purifiant

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique