Territoire de Lomela

Superficie 26 346 km²
Taille estimée de la population 326 676 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration du Territoire)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le secteur du développement rural dans le territoire de Lomela se caractérise par une absence de services sociaux de base viables. L’amélioration et la multiplication des  infrastructures socio-économiques de base existantes seraient d’une importance capitale pour rendre le territoire encore plus vivable qu’il l’est aujourd’hui. Il y a tout dans le territoire de Lomela sauf le financement pour une exploitation digne de son nom. Ici nous pouvons faire allusion aux écoles, université, institut supérieure et autres possibilité de formation professionnelle, centres de santé, accès à l’eau potable et à l’énergie. L’enquête dans ce secteur nous pousser à des constant et conclusion amers qui pourtant peuvent trouver la solution comme déjà identifiés et si financement serait disponible.

  • Incommodité de l’habitat : Des maisons en paille par manque de service de crédit pourtant certains salariés et commerçant pouvaient y souscrire pour se doter en maison confortablement habitable pour la protection des ménages contre toute forme d’intempéries.
  • L’eau potable : L’accès à l’eau potable dans le territoire de Lomela est inexistant. Ceci explique en partie le récidivisme des maladies hydriques dans le territoire. Les initiatives en aménagement des sources d’eau et forage des puits seraient un soulagement pour les populations.
  • L’hygiène et assainissement du milieu : Dans le territoire de Lomela il manque des structures pouvant mettre en place un le système adéquat de gestion des déchets des ménages et autres pour un milieu sain et propre.
  • Lénergie électrique : Le territoire de Lomela souffre d’un problème d’obscurité pourtant entouré, dans ses quatre coins, des grandes rivières capables, si financement d’exploitation y aurait, de servir le territoire et ses voisins en énergie. Une frange de population est servie par l’énergie solaire, une source limitée par des grandes machines. Les industries qui ont existé et d’autres qui se font sentir en besoin de création en dépendent pour embaucher la multitude des jeunes diplômés de Lomela.
  • L’emploi quasi inexistant pour les jeunes : La solution viendrait de la création des nouvelles sociétés et de la réhabilitation des sociétés abandonnées ou en situation de disfonctionnement comme la grande société de INERA MUKUMARI, LA COOPERATIVE D’HEVEA et KUTUSONGO. Ceci dépendrait de la disponibilité des moyens financiers de quelle forme que ce soit.
  • L’éducation : Le secteur de l’éducation dans le territoire de Lomela ne rassure pas quant à la continuité des services de l’Etat et privées pouvant assurer la pérennité du développement du territoire.
  • Les ONG et les associations : Ces dernières souffrent d’un manque d’encadrement digne de foi pour leur efficacité sur terrain. Encadrement dans le cadre de formation, soutien financier pour une dynamique de développement communautaire et durable assuré. Les ONG pourraient répondre au besoin d’insuffisance de projets d’assainissement, projets agricoles, projets de soutien à l’éducation de l’enfant et de l’adulte, projet de sensibilisation contre les maladies de tout genre.
  • L’état des routes : Le développement est aussi une résistante de bonnes routes. La nationale N°7 qui traverse le territoire de Lomela est réhabilité en moitié. L’axe LODJA-LOMELA sert aujourd’hui le territoire en biens de première nécessité et autres produits divers. L’achèvement des travaux sur l’axe LOMELA-IKELA-OPALA serait une piste de solution au grand bénéfice du déclenchement du développement dans le territoire. La réhabilitation des routes secondaire et ou de desserte agricole est une voie vers une production agricole assurée du territoire et au bénéfice des territoires voisin que Lomela nourrissait dans le temps passé. La sécurité et la souveraineté alimentaire en dépendent. La population a même perdue la culture de « salongo » qu’il faudrait à tout prix rétablir.
  • Santé : les infrastructures et structures sanitaires sont encore insuffisantes vu l’état et l’équipement, la superficie du territoire et les distances qui séparent les structures sanitaires, vu l’inaccessibilité en moyen de transport pour évacuer les malades et vu le faible pouvoir d’achat de la population. Ces besoins font appel à un autre besoin c’est à dire plongent le territoire dans un grand besoin en financement et une fois ceci trouvé, le territoire pourrait se développer vu ses innombrables opportunités.

Bref, le secteur de développement rurale dans le territoire de Lomela souffre d’un sérieux problème de manque de financement pour améliorer les services sociaux de base existant et en créer nombreuses autres qui jusqu’à présent brillent par leurs absence.

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 88.11
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 0.00
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 1.76

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 13.22

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 0
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 0
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 100.00
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 0.00
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 0.00

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 4.62
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.00
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 0.00
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 0.00
Autres méthodes d’accès à l’eau
Sources d’eau non aménagées

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique