Territoire de Gemena

Superficie 11 488 km²
Taille estimée de la population 1 703 190 hab.

(source: Rapport annuel 2016 de l’Administration du Territoire)

Secteur du Développement rural

Données mises à jour le 25 mai 2016
Prochaine collecte : 30 août 2016

Le territoire de Gemena constitue la plaque tournante pour le développement de la province du sud-ubangi ; il présente plusieurs opportunités d’investissement, dans les domaines tels que: l’agriculture, le transport et le commerce générale.

Depuis un certain temps, ses habitants  fournissent beaucoup d’efforts pour assurer le développement du territoire. Plusieurs écoles sont construites ca et là, afin de garantir  un bon avenir à leurs enfants, malgré la précarité des infrastructures. La plupart de villages ont une école, mais les élèves pour qui leur village manque d’école, ils sont obligés de parcourir quelques kilomètres jusqu’à une vingtaine pour certains, afin d’accéder aux cours. Les jeunes n’ayant plus la possibilité d’être scolarisés, ils peuvent au moins bénéficier d’une formation dans un centre d’encadrement professionnel dans l’un de ces domaines : Agriculture, élevage, coupe et couture, menuiserie, construction et l’alphabétisation pour certains. Cependant, ces centres d’encadrement ont du mal à fonctionner convenablement faute d’appuis financier.

Le marché d’emploi décourage un bon nombre des jeunes formés, parce que non seulement ils ne sont pas sollicités pour un emploi, mais aussi il n’ya aucun accompagnement pour s’intégrer à près leur formation. De ce fait, la main d’œuvre est très disponible.

La situation sanitaire est bien assurée par les cinq zones de santés ; mais seulement qu’une amélioration des infrastructures sanitaires sera la bienvenue dans les quatre zones de santé, vu leur état. Oxfam intervient aussi dans l’assainissement des toilettes, afin d’améliorer les conditions hygiéniques.

Plusieurs kilomètres de piste et route de desserte agricole ont étés réhabilité par le projet d’appuis à la réhabilitation et relance du secteur agricole (PARRSA), mais compte tenu de la fréquence et intensité de pluie, il est souhaitable de constituer des équipes pour assurer un entretien permanant, afin de ne pas intervenir seulement quant il ya coupure de route.

La régideso et la vision mondiale assurent tant bien que mal l’approvisionnement en eau potable par des forages, robinets collectifs et sources d’eau aménagées ; les villages sont regroupés (2ou5) pour un même point d’alimentation, cependant certains habitants continuent à s’approvisionner à la rivière, car n’ayant pas l’argent pour se procurer l’eau potable. 

Plus de la moitié de ménages du territoire de Gemena habitent dans des cases, ceci est du à la rareté de matériaux de construction et à leur cout d’achat élevé. Au tombé du soleil, la population utilise les bougies et les torches à pile pour l’éclairage ; une faible proportion utilise le groupe électrogène et l’énergie solaire. En générale, pour la cuisine, c’est le bois de chauffage et les braises qui sont utilisés ; chose qui n’est pas appréciée sur le plan écologique.

Ainsi pour l’émergence du territoire de Gemena, il serait mieux de:

-Créer une équipe d’assainissement, pour un entretien permanant des routes;

-Desservir le territoire en énérgie électrique et améliorer la desserte en eau potable;

-Industrialiser l’agriculture;

-Réhabiliter les infrastructures scolaires;

-Construire et réhabiliter les infrastructures sanitaires en y organisant toutes les activités du PMA et du PCA de qualité.

Formation

Proportion des villages ayant une école dans le territoire 70.91
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des centres d’encadrement professionnel 1.64
Domaines de formation dans lesquels ces centres évoluent

  • Agriculture et élevage
  • construction et ménuiserie
  • Coupe et couture, alphabétisation
Proportion des mileux ruraux et pérurbains ayant des groupes/centres de développement communautaire pour les populations 11.46

Santé

Proportion des villages ayant au moins un centre de santé dans le territoire 8.44

Infrastructures routières

km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois dernières années 50
km de routes de desserte agricole réhabilitées pendant les trois derniers mois 50
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois dernières années 55
km de piste de desserte agricole aménagés pendant les trois derniers mois 0

Emploi

Nombre d’emplois créés durant les trois derinères années par les coopératives, en faveur de la population rurale et périurbaine 00

Évacuation des déchets

Méthode d’évacuation des déchets la plus utilisée par la population rurale
Proportion des ménages utilisant la fosse arable 91.21
Proportion des ménages utilisant l’enfouissement 64.32
Proportion des ménages utilisant des latrines aménagées 23.54

Energie électrique

Proportion des ménages ayant l’électricité via des kits solaires 0.05
Proportion des ménages ayant l’électricité via un groupe électrogène 0.03
Proportion des ménages ayant l’électricité via une micro-turbine 0.00

Approvisionnement en eau

Proportion des villages approvisionnés en eau potable 53.90
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des sources aménagées 16.12
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable via des puits de forage 20.65
Proportion de ménages (dans les villages desservis) accédant à l’eau potable par sources aménagées & puits de forage 11.71
Autres méthodes d’accès à l’eau
Eau de pluie et rivière

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique