Territoire de Lubutu

Fiche du territoire

Mise à jour le 31 mars 2017

Province Maniema
Superficie 16 055 km²
Taille estimée de la population 575 000 hab.

(source: Rapport annuel de l’administration du territoire 2016)


Carte administrative


Données géographiques et culturelles

Données géographiques

Sur base du  contenu des quelques archives retrouvés dans le bureau du territoire, il ressort que le territoire de Lubutu a été crée vers 1911 alors qu’il dépendait encore d’un autre territoire, notamment celui d’Ubundu anciennement appelé PONTHIERVILLE dans l’ex la province Orientale avec le statut d’un poste détaché. Ce n’est qu’en 1951, que Lubutu deviendra un territoire autonome et ayant  été transféré dans le district du Maniema selon le découpage intervenu.

Partant de l’histoire des habitants de cette entité, il y a lieu de signaler  que la population dominante est d’origine KOMO, une  ethnie qui fait partie de cinquième groupe des bantous émigrés du Soudan et qui sont venus s’installer d’abord au chef – lieu de  la Province Orientale à Kisangani.  Ensuite, dans ce même mouvement migratoire, ils remontèrent sur la rivière Lindi jusqu’à son confluent avec la rivière Tshopo et le fleuve Congo qu’ils appellent en patois (langues maternelles) « KISANGA – A – OBA »; d’où l’origine de l’actuelle ville de Kisangani.

  • Localisation

Le territoire de Lubutu est situé à l’extrême Nord de la province du Maniema et est limité de la manière suivante :

  • A l’Est : par le territoire de Walikale, dans la province du Nord Kivu et juste au pont de la rivière OSSO, affluent de la Lowa, dans le groupement d’Osso Madimba, en secteur de Bitule sur l’axe Lubutu – Goma et Bukavu;
  • A l’Ouest : par le territoire d’UBUNDU d’une part sur la rivière BABESOE et d’autre part à 157 Km à AIYANE sur la route asphaltée Lubutu – Kisangani;
  • Au Nord : par la rivière Maiko qui sépare Ubundu du territoire de BAFWASENDE  dans la Province Orientale et ;
  • Au Sud : par la rivière LOWA qui sépare Ubundu du territoire de Punia (Province du Maniema).

Les coordonnées géographiques se présentent comme suit :

 

  • Latitude:  0° 44’ Sud
  • Longitude :  26° 35’ Est

Il y’a lieu de signaler que l’altitude du chef lieu du territoire de Lubutu est de 500 m et s’élève au fur et à mesure qu’on avance vers les régions montagneuses de l’Est du Pays.

Climat, saisons

Le territoire de Lubutu a un climat du type tropical semi – tempéré au centre et à l’Est, sous l’influence des montagnes qui l’entourent. On distingue 2 saisons à savoir :

La saison sèche et la saison pluvieuse qui souvent sont perturbées suite au changement climatique.  La température moyenne est de 24 degrés Celsius.

Type de sol

Le sol est sablo – argileux dans les vallées tandis qu’il est argilo sablonneux dans les autres profils pédologiques notamment sur les montagnes.

Relief

On y rencontre presque partout les plaines et les montagnes parmi lesquelles on peut citer : Maifa et Nkangemo dans le groupement de BANALI en secteur d’Obokote.

Tandis que les montagnes Magogo dans le groupement Batikamwangu et Mambabale en groupement Okoku dans le  secteur de Bitule.

Végétation

Le territoire de Lubutu est en pleine forêt équatoriale à prédominance de Gilbertiodendron dewevrei  et à vocation agro – pastorale. La végétation du territoire de Lubutu est dominée par les gorilles, les éléphants, l’Okapi, les Paons, les chimpanzés, etc.

Sans toutefois oublier les espèces végétales telles que : Chorophose ex – cèle (Mufula), oxystrigho (Kasuku), Subertho, Dondro (Limbalu), etc. Une diversité qui confirme la richesse de la faune et flore de ce territoire .

  • Renseignements sur le sous – sol

Le sous – sol du territoire de Lubutu regorge presque toute sorte des matières précieuses, notamment le diamant, l’or, la cassitérite, coltan, Etain, etc.

Hydrographie

Les rivières LUBUTU, OSSO, MAIKO, UKUNGU, LILO, LUBILINGA, OTOMBOLI, OTAKO sont les cours d’eaux qu’on retrouve dans ce territoire.

  • Subdivision Administrative

La subdivision administrative du territoire de LUBUTU se présente comme suit :

Entités

Groupements

Villages

01

BITULE

10

106

02

OBOKOTE

14

121

03

CITE LUBUTU

04

125

Particularités et richesses du territoire

 Le point de particularité de ce territoire qui le distingue des autres est sa position, géo – stratégique au carrefour de trois provinces : Province Orientale démembrée, Maniema et Nord Kivu. Cette position constitue un atout majeur dans les échanges commerciaux et autres activités économiques. Mais aussi une particularité est que la population de Lubutu est habitée par beaucoup des musulmans.

Le sous sol de ce territoire regorge toutes sortes des matières précieuses notamment le diamant, l’or, la cassitérite, le coltan et l’étain, qui sont encore non exploitées. Hormis ces richesses, il y a la forêt équatoriale non encore exploitée en termes des produits forestiers non ligneux (les grainesfruits, végétaux comestibles, champignonspoissons et gibiers, plantes médicinales) et le parc de la Maiko, etc.

 

Données culturelles

Dans le territoire de Lubutu nous y trouvons une seule tribu, ‘’tribu Kumu’’ disséminée sur toute l’étendue du territoireet vivant essentiellement de l’agriculture et de l’élevage.

Les caractéristiques culturelles du peuple Kumu se résument en ce  qu’ils soient hospitaliers et guerriers.

Langues parlées dans ce territoire
  1. SWAHILI (90%)
  2. LINGALA (20%)
  3. KUMU (dialecte) (50%) 

La langue la plus parlée dans le territoire de Lubutu est le Swahili et le Kumu (dialecte) suivi du Lingala.

Principales activités
  1. AGRICULTURE
  2. PETIT COMMERCE
  3. EXPLOITATION MINIERE ARTISANALE 

Dans le territoire de Lubutu l’activité principale est l’agriculture car celle-ci est pratiquée par la plus grande partie de la population suivie du petit commerce, et de l’exploitation artisanale.


Situation économique

Revenu journalier moyen Donnée non disponible
Taux de change flottant appliqué au 31 mars 2017
Vendeur : 1$ = 1 350 FC Acheteur : 1$ = 1 300 FC
Nombre d’opérateurs économiques 274

Principaux opérateurs économiques
  1. SOMIL SARL,
  2. LA BOYOMAISE,
  3. MAMAN MUNDANDE,
  4. MAISON BENJAMIN, HOTEL,
  5. MAISON MANDELA, HOTEL.
Principales activités des opérateurs économiques
  1. VENTE DES PRODUITS MANUFACTURES
  2. VENTE DES HABITS
  3. VENTE DES PRODUITS DE BEAUTE
  4. VE NTES DES PIECES DE RECHANGE
  5. PHARMACIE
Principales activités des PME/PMI
  1. EXPLOITATION MINIERE (OR ET CASSITERITE)
  2. HOTEL
  3. COMMERCE
Grandes entreprises locales

Aucune grande  entreprise.

 

Principaux produits agricoles
  1. MANIOC (41,12%)
  2. RIZ (24,45%)
  3. BANANE (20,47%)
  4. MAIS (13,27%)
  5. ARACHIDE (0,68%)

 

Principaux produits non agricoles
  1. PRODUITS MANUFACTURES,
  2. HABILLEMENTS,
  3. MEDICAMENTS.
Principales sources d’énergie
  1. GROUPES ELECTROGENES
  2. PANNEAUX SOLAIRES
  3. BATTERIES
  4. CHARBONS
  5. BOIS DE CHAUFFAGE 

Le territoire de Lubutu ne dispose d’aucune source d’énergie électrique officielle (Pas de SNEL),  mais il sied de signaler quelques menages dans la cité de Tshamaka qui est connectée à  centrale hydroélectrique de Belia dans le territoire de Punia. Quant à la source d’alimentation en eau potable, la construction du centre de captage est déjà en construction dans le village d’OTAKO par l’entreprise ETRACO SARL.

 


Situation sanitaire

Nombre d’hôpitaux 2
Nombre de centre de santé 29

Le territoire de Lubutu dispose de 2 zones de santé à savoir:

  • La zone de santé de Lubutu
  • La zone de santé D’Obokote.

La zone de santé

La zone de santé de Lubutu comporte 1 hôpital général de référence et 18 centres de santé. Son personnel médical est composéde 14 médecins et 134 infirmiers. La capacité d’accueil estimée à 192 lits alors que la capacité réelle est de 90 lits. L’hôpital général de référence dispose d’infrastructures sanitaires en bon état et les médicaments y sont aussi disponibles. 

Zone de santé d’Obokote 

La zone de santé d’Obokote comporte 1 hôpital général de référence et 11 centres de santé. Son personnel médical est compose de 8 médecins et 59 infirmiers. L’hôpital général de référence dispose d’infrastructures sanitaires en bon état et les médicaments y sont aussi disponibles.

 

Maladies les plus récurrentes
  1. MALARIA (46%)
  2. IRA (INFECTION RESPIRATOIRE AIGUE) (25%)
  3. DIARRHEE (15%)
  4. IST/VIH – SIDA (9%)
  5. MALNUTRITION (5%)

 


Education

Enseignement primaire et secondaire
Ecoles primaires 108
Ecoles secondaires 65

La sous division provinciale du territoire de Lubutu compte 106 écoles primaires et 65 écoles secondaires. Ils ont un total de  52.713 élèves dont 47.637 au primaire et 5.706 au secondaire. Les enseignants quant à eux sont au nombre de 1208 au total. D’une manière générale, l’enseignement est  au plus bas  niveau  et les parents ne s’impliquent pas dans l’éducation de leurs enfants. 

Enseignement supérieur et universitaire
Universités 0
Instituts supérieurs 2

1. L’Institut Supérieur Pédagogique de Lubutu

  L’ISP est une extension de l’ISP Kisangani. Elle est propriétaire d’un bâtiment acquis sur fonds propre avec la contribution de tous les membres du personnel de cette institution. Elle dispose aussi d’une petite bibliothèque. L’ISP compte 140 étudiants dont 10 filles. Le taux d’inscription à l’université est très faible et cela est due au fait que les gens de cette contrée préfèrent les exploitations artisanales en lieu et place  des études. La fréquentation des filles à l’université  est très faible et cela est due au mariage précoce et au manque des moyens financiers. L’ISP compte en son sein 44 assistants et 2 chefs de travaux.

2. L’institut Supérieur de Développement Rural

L’ISDR ne fonctionne plus depuis l’année dernière suite à une forte pluie qui a emportée le bâtiment administratif de cette institution et aux manque du personnel enseignants

3. UNICELI

L’université du centre educatif Likunde est une extension de celle de Kisangani. Elle compte au total 44 étudiants dont 38 garcons et 6 filles. Son personnel enseignant est de 4 professeurs visiteurs, 6 assistants et 2 Chefs de travaux tous de sexe maculin.


ONG et projets

Nombre d’ONG 8
Principales activités
  1. SANTE  par CARITAS CONGO
  2. Prise en charge des enfants non accompagnés  par CICR
  3. Appui Institutionnel  par JANE GOODALL INSTITUE
  4. Conservation de la nature par l’ICCN
  5. MONUSCO
Principaux projets de développement financés par le Gouvernement
  1. Construction de 4 écoles par le projet PRISS dans le territoire.
  2. Construction du centre de captage de la Regideso pour desservir la population du centre du territoire en eau potable.
Principaux projets de développement sous financement autre que le Gouvernement
  • Réhabilitation et construction de l’axe Lubutu – Yumbi le long de 75 Km exécuté par ’AAA réhabilité en 2012 ;
  • Réhabilitation et élargissement de la piste d’atterrissage par AAA à Katinga à 4 Km sur l’axe Kindu (précisément au village Katinga), la distance de la petite piste est de 2 Km ;


Accessibilité et tourisme

Accessibilité du territoire
Routes Oui
Voies aériennes Oui
Biefs navigables Non
Train Non

D’une manière générale les infrastructures routières nationales et provinciales sont en bon état, à part celles de desserte agricole qui se trouvent à ce jour dans un état de délabrement très avancé.

Infrastructures routières  :

Le territoire de Lubutu a trois principales voies d’accès (deux routes nationales et une route provinciale).

  • Le tronçon Lubutu – Yumbi – Punia en bon état.
  • Le tronçon Lubutu – Osso est en très bon état.
  • Le tronçon Ugalia – Lubutu est aussi en bon état à part certains nids de poule le long du trajet.

Les routes de desserte agricole, se retrouvent toutes dans un état de délabrement très avancé..

Infrastructures aériennes : 

Le territoire de Lubutu compte trois aéroports :

  • L’aéroport de Katunga (opérationnel)
  • L’aéroport de Tingi – Tingi (Non opérationnel à cause de l’insécurité)
  • L’aéroport d’Amisi (Non opérationnel à cause de l’insécurité)Il nous est aussi difficile de déterminer le nombre de passage, parce qu’ il y’a un seul vol des humanitaires une fois tout les 2 mois ouen ca s de nécessité.
  • Il sied de signaler que ces deux derniers aéroports peuvent être utilisés et comportent des pistes en très bon état.
Réseaux de communication
Africel Non
Airtel Oui
Orange Oui
Tigo Oui
Vodacom Oui

Dans le territoire de Lubutu nous avons la couverture de 3 réseaux : 

Vodacom a une qualité de connexion moyenne. Seuls les produits flash seulement sont disponibles dans ce territoire. Pour avoir les Sims blanches, cartes et autres produits, il faut nécessairement se rendre à Kisangani pour s’en approvisioner. Seul le service de transfert d’argent M-Pesa de Vodacomest disponible. 

Le réseau Orange a plutôt une très bonne connexion internet de par sa  qualité  des appels. Mais quant à la disponibilité des produits cela pose d’énormes problèmes. 

Le réseau Airtel est disponible et les différents produits aussi.

Attraits touristiques
Parcs Oui
Jardins botaniques Non
Jardin zoologiques Non
Chutes d’eaux Oui
Sites touristiques Oui
Sites sacrés Non

Il existe un seul Parc National à Lubutu appelé Parc National de la Maiko, PNM en sigle. Ayant été crée par l’ordonnance – loi n° 070/312 du 30/11/1970. Il couvre une étendue de 10.832 Km², et est situé entre la province du Maniema (Territoire de Lubutu), Province orientale (Territoire de Bafwasende) et la  province du nord Kivu (territoire de Walikale et Lubero). Ce parc ne reçoit Presque plus des touristes suite à insécurité dans cette région.

Hormis, le Parc National de Maiko nous avons :

  • Les chutes d’Otako sur la rivière Otako,
  • Les breuvages d’eau de PENEDJALI ou viennent s’abreuver les éléphants, etc.

 

Espèces phares de la faune
  1. GORILLE DE MONTAGNE
  2. PAON CONGOLAIS
  3. OKAPI
  4. CHIMPANZE
  5. BONOBO
Espèces phares de la flore
  • MONINGO scientifiquement appelé gorilla gorilla beringey
  • MBANDA scientifiquement appelé antranella congolais
  • LIMBA scientifiquement appelé limba
  • LIBOYO scientifiquement appelé antandrophogma
  • CHENJE

 

 


Situation sécuritaire

On note des conflits de terre. Mais en général la situation est calme et contrôlée par la police.

 


Opportunités de développement

Plusieurs opportunités de développement se présentent dans le territoire de Lubutu, d’abord sa position géo – stratégique au carrefour de province orientale démembrée, province du Nord de Kivu et la province du Maniema. Cette position pourrait jouer un rôle très important voire même déterminant dans les échanges commerciaux.

Les opportunités exploitables sont très nombreuses, et élucidées par secteur :                                                     

Infrastructures

  • Voies routières 

Les routes permettront d’évacuer rapidement les différents produits agricoles vers les grands centres de urbains (ou de consommation) et s’en approvisionner aussi.

D’une manière générale les routes nationales sont en bon état et un entretien régulier évitera sa dégradation. L’axe le plus problématique pour le moment c’est  Kisangani – Ubundu  avant d’arriver à Lubutu. 

Toutes les routes de desserte agrcole se trouve dans un état de délabrement très avancé.

    • Voies aériennes 

Les pistes d’atterrissage permettront une accessibilité rapide ainsi que la facilitation des  échanges commerciaux.

Agriculture 

Le territoire de Lubutu est à vocation agricole et comprend plusieurs bassins hydrographiques (8 rivières) pour la pêche. L’élevage est une importance capitale avec plus de 300 têtes de gros bétails. 

Environnement et tourisme 

Le le territoire dispose des sites touristiques tel que le parc de Maiko, les chutes d’Otako, le breuvage d’eau pour éléphants et pigeons et plusieurs autres sites non encore exploités qui peuvent accueillir et attirés plusieurs touristes avec sa biodiversité très variée.

Economie 

  • La présence de minerais tels que cassitérite, l’or et le diamant (actuellement qui se font encore de façon artisanale) pourront attirer les investisseurs et créer des emplois ;
  • L’exploitation forestière avec les différents produits ligneux et non ligneux du bois (les gibiers, les plantes médicinales)L’exploitation minière ;
  • Aucune grande entreprise sur ce territoire ; 

Energie  

La chute d’Otako à 7 Km du centre de Lubutu pourrait servir d’opportunité pour la fourniture en eau potable et fourniture électrique.

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique