mKengela

Bulletin du mois de Mars 2020

Points saillants

En comparant les prix moyens au niveau national du mois de mars 2020 au mois de février 2020, sept (7) des dix (10) produits suivis ont connu une stabilité des prix (farine de manioc,  haricot, huile végétale, riz importé, riz local, sel, sucre), deux (2) ont connu  une  hausse des prix (viande de chèvre +10%,farine de mais +7%) et un (1) a connu une baisse des prix (huile de palme –9%)

Le taux de change est resté stable par rapport au mois précédent (1$ vaut en moyenne 1.717 FC).

Sept (06) provinces sur les vingt-six (26) que compte le pays ont connu une tendance haussière des prix de la majorité des produits suivis. Cette tendance haussière a été observée au Sud-Est (Haut Lomami, Tanganyika), à l’Ouest (Kinshasa) et à l’Est (Sud-Kivu, Tshopo, Ituri) du pays.

En effet, la période de soudure sévit dans la partie Sud-Est du pays en ce mois de mars. C’est également la période de sémis pour la saison B dans la partie Est, période pendant laquelle la disponibilité des produits agricoles commencent à diminuer.  

A l’Ituri, hormis les activités armées du CODECO dans le territoire du Djugu et celles des ADF dans le territoire des mambasa, les criquets pèlerins, qui ont fait apparition dans la province et plus particulièrement dans le territoire de Djugu, sont un facteur perturbateur des marchés car détruisant des champs.

La stabilité du pouvoir du pouvoir d’achat des ménages s’explique par la stabilité des coûts des paniers alimentaires à base de maïs et de manioc. L’accès aux paniers alimentaires à base de maïs et/ou de manioc est très difficile au Kasaï Oreintal (Kabeya Kamwanga, Katanda), au Sud Kivu (Fizi, Shabunda) et à la Tshuapa (Boende, Bokungu).

Téléchargement

Bulletin du mois de Mars 2020


PDF 2.52 MB

Annexe du bulletin


PDF 963.07 KB

Voir plus

D’autres numéros du bulletin mKengela sont aussi disponibles ; il suffit de cliquer sur un des liens ci-dessous :

Année 2020

Bulletin du mois de Fevrier 2020 Bulletin du mois de Janvier 2020

Année 2019

Bulletin du mois de Decembre 2019 Bulletin du mois de Novembre 2019 Bulletin du mois d’Octobre 2019 Bulletin du mois de Septembre 2019 Bulletin du mois d’Aout 2019 Bulletin du mois de Juillet 2019 Bulletin du mois de Juin 2019 Bulletin du mois de Mai 2019 Bulletin du mois d’Avril 2019 Bulletin du mois de Mars 2019 Bulletin du mois de Fevrier 2019 Bulletin du mois de Janvier 2019

Année 2018

Bulletin du mois de Decembre 2018 Bulletin du mois de Novembre 2018 Bulletin du mois d’Octobre 2018 Bulletin du mois de Septembre 2018 Bulletin du mois d’Aout 2018 Bulletin du mois de Juillet 2018 Bulletin du mois de Juin 2018 Bulletin du mois de Mai 2018 Bulletin du mois d’Avril 2018 Bulletin du mois de Mars 2018 Bulletin du mois de Fevrier 2018 Bulletin du mois de Janvier 2018

Année 2017

Bulletin du mois de Decembre 2017 Bulletin du mois de Novembre 2017 Bulletin du mois d’Octobre 2017 Bulletin du mois de Septembre 2017 Bulletin du mois d’Aout 2017 Bulletin du mois de Juillet 2017 Bulletin du mois de Juin 2017 Bulletin du mois de Mai 2017 Bulletin du mois d’Avril 2017 Bulletin du mois de Mars 2017 Bulletin du mois de Fevrier 2017 Bulletin du mois de Janvier 2017

Année 2016

Bulletin du mois de Décembre 2016 Bulletin du mois de Novembre 2016 Bulletin du mois d’Octobre 2016 Bulletin du mois de Septembre 2016 Bulletin du mois d’Août 2016 Bulletin du mois de Juillet 2016 Bulletin du mois de Juin 2016 Bulletin du mois de Deuxième quinzaine de Mai 2016 Bulletin de la première quinzaine de mai 2016

A propos de mKengela

mKengela est un bulletin d’informations sur la surveillance des prix des produits d’alimentation de base dans les différents marchés de la République Démocratique du Congo.

Né du partenariat entre la CAID et le Programme Alimentaire Mondial, mKengela paraît deux fois par mois.

Méthodologie

mKengela est un mélange de deux concepts : m (mobile, donc téléphone), et kengela (un mot qui se traduit par surveillance).

Pour être en mesure d’avoir les informations de façon régulière et en temps record, voici comment la collecte des données des prix a été pensée :

  1. Les Experts de la CAID ont dressé la liste des différents marchés du territoire
  2. Ils ont transmis à la Coordination de la CAID une liste de 3 numéros de commerçants par marché
  3. Les commerçant ainsi répertoriés sont contactés via téléphone, deux fois par mois, afin de renseigner sur le prix des différents produits de consommation.