Ville de Kikwit

Fiche d’identité de la ville

Mise à jour le 15 avril 2016

Province Kwilu
Superficie 92 km²
Taille estimée de la population 1 326 068 hab.

(source: Rapport de Recensement Administratif de la Population, Bureau de la Mairie de Kikwit, Mars 2016)


Données géographiques et culturelles

Données géographiques

Kikwit est la ville principale de la province du Kwilu en République Démocratique du Congo, située sur la rivière Kwilu. La ville est reliée à 525 kilomètres de Kinshasa et à 400 kilomètres de la ville de Bandundu par la route nationale n°1 à l’Ouest, et aux deux Kasaï à l’Est.

Ordonnance de la création :

La ville de Kikwit est reconnue comme entité administrative décentralisée par l’Ordonnance n° 70/095 du 15 mars 1970 créant et fixant les limites de la ville de Kikwit. Partie du centre extra-coutumier suivi de la cité de Kikwit, enfin devenu ville en 1970. Elle est composée de quatre communes, 17 quartiers et 103 cellules dans l’ensemble. L’Arrêté n° 761 du 8 juin 1970 de Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Intérieur détermine les limites territoriales de ses communes.

Altitude :

L’altitude commence à 342 m au niveau de la rivière Kwilu jusqu’à atteindre 550 m au niveau de l’ancien village de Kazamba.

Coordonnées (longitude) :

5°2’19 » Sud et 18°49’5″ Est en DMS (degrés, minutes, secondes) ou -5.03861 et 18.8181 (en degrés décimaux). La position UTM est BV54 et la référence Joint OperationGraphics est SB34-05.

Climat :

La Ville de Kikwit connait un climat tropical humide.

Alternance des saisons : deux saisons observées :

  • Une longue saison de pluies allant de Septembre à Mai ;
  • Tandis que l’autre appelée saison sèche dont la durée est estimée à plus au moins deux mois, de Juin à Aout. Toutefois, la longue saison pluvieuse est entrecoupée par une très courte saison sèche au mois de Février.

Nature du sol :

La ville est sinistrée avec beaucoup des ravins, des pentes glissantes qui laissent couler beaucoup d’eau de pluie. Le sol est sablo-argileux, favorable à la culture mais avec une faible résistance aux effets d’érosion.

Quatre types de reliefs influences la morphologie du site de Kikwit : les plateaux, les vallées, les terrasses alluviales et les talwegs.

Renseignement du sous-sol :

Aucun chercheur n’a suspecté la présence d’un minerai.

Végétation :

La ville de Kikwit est dépourvue des savanes et forets, la population recourt à la périphérie au Territoire de Bulungu pour cultiver. Les principales cultures sont les suivantes : mais, manioc, arachide, voandzou, riz, millet, patate douce et les arbres fruitiers.

Hydrographie :

La ville de Kikwit est principalement baignée par la rivière Kwilu et ses affluents : Nzinda, Lukemi, Sopo, Luini, Misengi, Loano, Yonsi et Tamukombo.

Des points cardinaux de la ville sont :

Au Nord : par la rivière Kwilu partie de son confluent avec le ruisseau Nzinda jusqu’à l’embouchure du ruisseau Sopo. Une ligne droite part de l’embouchure du ruisseau Iba ou ruisseau Misengi jusqu’à la rivière Kwilu. Du ruisseau Iba au coin Nord-Ouest jusqu’aux limites de la concession des Pères de la Compagnie de Jésus de Kikwit avec la concession PLZ n° 775.

A l’Est : par la concession des Pères Jésuites jusqu’au ruisseau Yonsi. De Yonsi jusqu’à l’embouchure de la rivière Kwilu. De la rivière Kwilu vers l’amont même au confluent du ruisseau Lwano.

Au Sud : par le poste PLC Kibangu, la ligne droite même à la route d’intérêt commun jusqu’au confluent du ruisseau Misengi et Lukemi du confluent. Du confluent du ruisseau Lukemi vers l’amont jusqu’au confluent avec le ruisseau Nzinda jusqu’à sa source. De cette source jusqu’à la bifurcation des routes d’intérêt général Kikwit-Gungu-Leverville.

A l’Ouest : de la bifurcation de la route d’intérêt général Kikwit-Gungu- Leverville jusqu’a l’intersection avec la route venant de l’aérodrome, une ligne droite part de la source du ruisseau Sopo vers l’aval jusqu’à son confluent avec le ruisseau Nzinda. Du ruisseau Nzinda jusqu’à son confluent avec la rivière Kwilu.

Particularités et richesses de la ville

La ville de Kikwit est la première ville économique de la Province du Kwilu en République démocratique du Congo, situé au centre de celle-ci avec une population plus importante que d’autres villes telles que Kenge, Bandundu ville et Inongo.

La ville de Kikwit est une ville économique et commerciale remplie de toute catégorie des opérateurs : commerciaux, artisanaux, services ainsi que de production et transformation.

Kikwit demeure l’un des principaux greniers de la Ville de Kinshasa, en matière d’approvisionnement en produits vivriers, principalement le maïs, l’arachide et l’huile de palme. C’est aussi par Kikwit que transitent les congolais qui partent de la Province du Kasaï pour la capitale. Elle constitue un point stratégique du point de vue sécuritaire entre la ville province de Kinshasa et les Kasaï.

Sur le plan culturel, Kikwit est le centre des diverses danses folkloriques, nous pouvons signaler la présence quelques orchestres folkloriques, entre autres : Mumembo 2, Mumembo Diazz, Gahunia, Ngemba Nationale, Shindanzugu, Mundundu, Gibwilayala, Mundundu, Gimonasombi, Tuzolana, Luzolo-Lunzambi, Système Pende, Langungu, Kumayumbu, Mbapindu,  Seya Wafa 1 et 2, Langu, Yako, Kayindula, Bidunda-dunda, Mozar et Buanzi.

 

Données culturelles

Les principales ethnies et tribus dominants sont : les Bunda, les Mbala, les Pende, les Pindi et les Yansi. Le reste des tribus sont minoritaires (les Suku, les Kwese, les Tshokwe,…).

Langues parlées dans cette ville

 

  1. Le Kikongo
  2. Le Lingala
  3. Le Tshiluba
  4. Le Shayili
  5. Le Kitetela

 Dans la Ville de Kikwit, le Kikongo est parlé par la majorité de la population. Le Lingala est plus parlé par les migrants venus de Kinshasa, Kasaï et même par les natifs de Kikwit eux-mêmes. Le Tshiluba est plus parlé par les migrants venus du Kasaï, les Shayili par les Militaire venant de L’Est de la République. Le Kitetela est plus parlé dans le quartier Muangadibaya par les Tetela qui font leur petit commerce dans la ville.

Principales activités

 

  1. Le commerce général (37%)
  2. Le service (25%)
  3. L’artisanat (20%)
  4. L’agriculture, L’élevage et Pisciculture (18%)

 La ville de Kikwit a un grand centre commercial situé en ville basse dans le quartier Lunza, Commune de Lukolela. Le commerce est l’activité la plus importante dans la ville, suivi de l’artisanat et le service avec la présence de plusieurs magasins, boutiques, pharmacies, alimentations, bars, Kadhafi, forgerons, menuisiers, scieurs, réparateurs des appareils électroménagers, garagistes, agences de voyage, agences de transfert, cabines téléphoniques, boulangeries, bureautiques,…

L’agriculture et la pisciculture occupent aussi une place de choix dans les activités de la population, la ville produit en grande quantité les produits tels que le Manioc, Maïs, Arachide et cela grâce à la fertilité de son sol. L’élevage du gros bétail très pratiqué par les pères jésuite et aux périphériques de la ville.


Situation économique

Revenu journalier moyen Donnée non disponible
Taux de change flottant appliqué au 5 novembre 2015
Vendeur : 1$ = 920 FC Acheteur : 1$ = 935 FC
Nombre d’opérateurs économiques 5 800

Principaux opérateurs économiques

 

  1. Etablissement « ELS » : Commerce général (vente moto,       appareil électroménager, groupe électrogène,…)
  2. Congo futur : Commerce général, matériel de construction,…
  3. Etablissement « Kankonde » : commerce général (habillement, appareil électroménager,…)
  4. Etablissement « Bolingo » : commerce général (habillement des femmes,…)
  5. SAN-BILANGA : Chambre froide
Principales activités des opérateurs économiques

 

    1. Activité Commerciale : magasin, boutique, chambre froide, boulangerie, Kadhafi
    2. Activité artisanale : savonnerie, forgeron, briqueterie, scierie, menuiserie
    3. Service : Hôtel, Polyclinique, bars, pharmacie, communication, transport

 

 La Ville de Kikwit est une ville économique et commerciale remplie de toute catégorie des opérateurs : commercial (58%), service artisanale (27%), ainsi que production et transformation (15%).

Principales activités des PME/PMI

 

  1. PME production et transformation
  2. PME service
  3. PME commerce

Tableau synthétique de PME de production et transformation, service et commerce

Secteur d’activité

RCCM

Patente

Informelles

Total

PME Production et Transformation

05

30

159

194

PME Service

41

94

253

388

PME commerce

80

270

373

723

Total

126

394

785

1255

 

La ville de Kikwit n’a pas des industries mais seulement quelques PMI qui existent.

Grandes entreprises locales

 Plusieurs Institutions financières ont leurs succursales dans la villes de Kikwit, nous pouvons citer : La Banque Centrale du Congo, la BIAC, la FBNbank, Ecobank, Oxus bank, Advans Bank, Microffeki, Coopec (bod, Lukolela, St Fr X, ECC, St Esprit), Coopérative CEFMC, Micro Crédit Ya Mpa, Coopik, KKT et Metala, Colombe, Bonne face, KKM, Ami fidèle, Solidaire. Les sociétés Congo futur, Shalina, Lemon, Promed, Socimex. Les compagnies brassicoles : Bralima et Bracongo. Hôtel du Premier Ministre Adolphe Muzito, hôtel du Kwilu, Hôtel Fumani, Oasis, Wali. Les établissements de commerce général : Luswa, Sumbibazo, Mumene, Bah Amani et Mukidi. Les stations de service Engen, Cohydro, Total…

 

Principaux produits agricoles

 

  1. Le Manioc (Manihot esculenta)
  2. Le Maïs (Zea mays)
  3. L’Arachide (Arachis hypogaea)
  4. La Courge (Cururbita mochata)
  5. La Patate douce (Ipomoea batatas)
  6. L’Igname (Dioscorea alata)
  7. Le Niébé (Vigna unguiculata)

Le manioc est produit en grande quantité dans la Ville de Kikwit, l’année passée 57.771 cultivateurs ont emblavé 15.337,43 ha. La production annuelle de manioc cossette dans la ville est de 71.818,769 tonnes. Le maïs est une culture riche en protéine végétale et constitue également l’aliment de base de la population de la ville, Il est consommé sous forme d’aliments bouilli ou grillé au feu, ses emblavures sont dans l’ordre de 6.373,66 ha dont la production annuelle s’élève à 4.360,121 tonnes. La production annuelle de l’arachide est de 7097,539 tonnes, 10265,57 ha emblavée. 11.669 cultivateurs ont réalisé au total 180.391 ha de courge avec une production globale de 813,295 tonnes. La Patate douce a produit 1112,795 tonnes avec une superficie de 228,95 ha dont le nombre de cultivateurs s’élève à 4548. L’Igname est consommée par toute la population de la Ville et ses environs, les emblavures s’élèvent à 165,18 ha réalisées par 2553 cultivateurs qui ont produit 867,048 tonnes sont les 68,102 tonnes vendues. La production annuelle du Niébé est de 150,038 tonnes, cette culture d’intérêt alimentaire, riche en protéine végétales est en pleine innovation dans la Ville de Kikwit.

Statistiques des Principales Cultures Vivrières

 

Cultures

Entité

Total

Kazamba

Lukemi

Nzinda

Lukolela

  • Manioc

Nombre de Planteurs

Superficie (Ha)

Production Globale (t)

Rendement (t/Ha)

Production Commerciale (t)

 

19.938,00

4.186,98

46.046,00

8,00

336,22

 

4.011,00

932,29

8555,61

9,17

4.555,00

 

7.070,00

1.390,00

17.108,08

11,93

8,68

 

26.752,00

8.828,16

109,07

12,35

26.066,65

 

57771,00

15.337,43

71.818,76

10,366

30.966,57

  • Maïs

Nombre de Planteurs

Superficie (Ha)

Production Globale (t)

Rendement (t/Ha)

Production Commerciale (t)

 

5.224,00

1.044,80

835,84

0,8

50,02

 

4.185

823,43

610,30

0,74

304,60

 

7.070,00

1.390,00

1.269,02

0,90

21,08

 

16.397,00

3.115,43

1.644,94

0,52

1016,01

 

32.876,00

6.343,66

4.360,12

0,74

1391,71

 

  • Arachide

Nombre de Planteurs

Superficie (Ha)

Production Globale (t)

Rendement (t/Ha)

Production Commerciale (t)

 

7.680,00

1.612,80

1.451,52

0,90

229,27

 

 

3.984,00

759,02

597,69

0,78

298,15

 

7.070,00

1.390,00

1.035,50

0,73

29,28

 

26.015,00

6.503,75

4.012,81

0,61

1.363,68

 

44.749,00

10.265,57

7.097,53

0,75

1.920,39

  • Courge

Nombre de Planteurs

Superficie (Ha)

Production Globale (t)

Rendement (t/Ha)

Production Commerciale (t)

 

3.536,00

707,20

162,66

00,23

25,83

 

215,00

18,51

8,04

0,43

3,06

 

5.475,00

711,75

418,97

0,58

16,48

 

 

2.443,00

366,45

223,61

0,58

124,72

 

 

11.669,00

1.803,91

813,295

0,45

170,10

  • Patate douce

Nombre de Planteurs

Superficie (Ha)

Production Globale (t)

Rendement (t/Ha)

Production Commerciale (t)

 

789,00

78,90

473,40

0,80

27,33

 

342,00

19,20

81,01

4,28

42,36

 

2.664,00

127,53

547,27

4,24

3,78

 

753,00

3,32

26,11

0,75

15,60

 

4.548,00

228,95

1.127,795

2.519,975

89,085

  • Igname

Nombre de Planteurs

Superficie (Ha)

Production Globale (t)

Rendement (t/Ha)

Production Commerciale (t)

 

 

 

219,00

16,45

38,96

2,67

24,39

 

1.549,00

30,98

160,84

5,19

3,39

 

785,00

117,75

706,50

6,00

40,31

 

2.553,00

165,18

867,34

13,86

68,10

  • Niébé

Nombre de Planteurs

Superficie (Ha)

Production Globale (t)

Rendement (t/Ha)

Production Commerciale (t)

 

215,00

43,0

25,00

0,60

72,62

 

1.241,00

96,04

53,28

0,55

19,95

 

2.128,00

85,12

57,73

0,67

8,10

 

431,00

32,58

14,02

0,90

9,36

 

4.015,00

256,74

150,038

0,68

110,053

 

Principaux produits non agricoles

 

  1. La Chenille
  2. Le Champignon
  3. Le Mfumbwa

Les produits non agricoles les plus consommées dans la Ville de Kikwit sont des produits forestiers non ligneux (chenilles, Mfumbwa et champignons).

Principales sources d’énergie

 

  1. le carburant pour les groupes électrogènes.
  2. Rayonnement solaire (panneaux solaires)
  3. Charbon de bois

 L’énergie, et en particulier l’électricité, est une source capitale pour le développement économique et humain. La disponibilité en électricité sous-entend la fourniture de services essentiels comme l’éducation, en apportant la lumière dans les écoles et les foyers, la sécurité sanitaire des aliments par la réfrigération, l’accès aux technologies de communication ou encore l’amélioration de la productivité des activités agricole et économique.

La Société Nationale d’Electricité (SNEL) est présente dans la ville de Kikwit disposant d’un groupe électrogène de 900 KVa avec la  capacité de desservir 939 ménages en BT et 1 MT.  La consommation du groupe est de 150 litres de gasoil par heure en pleine charge et 90 litres de gasoil par heure en faible charge. Notons que la SNEL éprouve de nombreuses  difficultés pour desservir la population de Kikwit en énergie, c’est depuis le mois d’octobre 2015 qu’elle n’est plus opérationnelle faute de carburant. Quelques particuliers (auto producteur) distribuent les courants aux ménages, commerçants moyennant une somme d’argent.


Situation sanitaire

Nombre d’hôpitaux 5
Nombre de centre de santé 43

La Ville de Kikwit compte 2 zones de santé :

  1. Zone de santé Kikwit Nord
  2. Zone de santé Kikwit Sud

 

Zone de Santé HGR H. Sec CS Nbre Médecins Nbre  Infirmiers
Kikwit Nord 1 2 22 75 1033
Kikwit Sud 1 1 21 7 314

 

Maladies les plus récurrentes

 

  1. Le Paludisme : l’environnement est insuffisamment assaini
  2. L’Infection Respiratoire Aigüe (IRA): causée par l’exposition des enfants au coup de froid, mauvaise technique d’allaitement de mères (le lait maternel de fois entre dans la narine des enfants), causes infectieuses de toute genre qui cause la pneumonie (toux, rhumes,…) chez les enfants.
  3. La Diarrhée simple : liée aux maladies de mains sales (manque d’hygiène), l’eau est impropre à la consommation.
  4. La Malnutrition : il y a sous consommation de la production (Arachides, Gorges et Manioc, Maïs, poisson, chèvres,…), on produit pour vendre et non pour consommer. Très souvent la population consomme le manioc (FUFU) sans y mettre du maïs. Le traitement nutritionnel se fait avec l’appui de l’Unicef. Il faut procéder aussi à l’éducation de la population pour une solution à long terme.
  5. Les Infections Sexuellement       transmissibles (IST) 
  6. Anémie : causée par la sous-alimentation des feuilles vertes (légumes, feuilles de manioc,..), aux causes infectieuses, parasitaire (malaria,…)


Education

Enseignement primaire et secondaire
Ecoles primaires 449
Ecoles secondaires 289

ENTITES / SECTEURS

Ecoles Primaires

Ecoles Secondaires

Elèves au primaire

Elèves au secondaire

Enseignants au primaire

Enseignants au secondaire

S/D Kikwit Sud

232

143

77.146 dont 40.317 filles

31.209

2.533 dont 1325 femmes

2.404 dont 610 femmes

S/D Kikwit Nord

217

146

60.346 dont 30.988 filles

30.012

2.297 dont 828 femmes

2.977 dont 548 femmes

 

Enseignement supérieur et universitaire
Universités 2
Instituts supérieurs 7

 

 

Université/

Institut supérieur

Nbre annuel d’étudiants

Nbre  de Professeurs

Nbre de Chef de Travaux

Nbre d’Assistant.

1. Université de Kikwit (UNIKIK)

2420 dont

689 filles

114 dont

104 visiteurs

16 dont

01 femme

49 dont

05 femmes

2. Université Chrétienne du Bandundu (UCB)

184 dont

24 filles

07 dont

05 visiteurs

08 dont

00 femmes

28 dont

05 femmes

3. Institut Supérieur de Technique Médical (ISTM) Kikwit

1208 dont

565 filles

15 dont

14 visiteurs

16 dont

00 femme

22 dont

05 femmes

4. Institut Supérieur Normal Banatée (ISNB) Kikwit

26 dont

15 filles

05 Professeurs visiteurs

05 dont

00 femme

07 dont

01 femme

5. Institut Supérieur des Sciences de Sante (ISSS) Kikwit

317 dont

108 filles

05 dont

03 visiteurs

32 dont

00 femme

35 dont

04 femmes

6. Institut Supérieur de Bâtiment et Travaux Publiques (IBTP) Kikwit

106 dont

01 fille

02 tous visiteurs

11 dont

00 femme

11 dont

02 femmes

7. Institut Supérieur de Commerce (ISC) Kikwit

327 dont

129 filles

03 tous visiteurs

07 dont

00 femme

41 dont

03 femmes

8. Institut Supérieur Pédagogique (ISP) Kikwit

2621 dont

852 filles

14 Professeurs dont 00 femme

82 dont

08 femmes

22 dont

00 femme

9. Institut Supérieur des Arts et Métiers (ISAM) Kikwit

50 dont

48 filles

02 tous visiteurs

02 dont

00 femme

11 dont

03 femmes

 

UNIKIK filières organisées : Droit. Médecine, Economie et Agronomie

UCB filières organisées : Economie, Agronomie, Droit, Sciences Politiques et Administratives

ISTM filières organisées : Science infirmière et Supervision, Pédiatrie, Technique de laboratoire, sage-femme.

ISSS filières organisées : Sciences Infirmières (pédiatrie, gynécologie/sage-femme, nursing chirurgie) et Société communautaire (Nutrition, technique de labo et Environnement)

IBTP filières organisées : Bâtiment et travaux publics

ISC filières organisées : Secrétariat de direction, Informatique de gestion, Gestion et administration de projet, gestion et administration financière, Comptabilité, Marketing et Gestion des entreprises

ISP filières organisées : Département Lettre, Sciences Humaines et Sciences Exactes 

ISAM filières organisées : Coupe couture et Modélisme

UCB, ISC, ISAM ne sont pas propriétaires du bâtiment qu’ils abritent.


ONG et projets

Nombre d’ONG 150
Principales activités des ONG

 

  1. Agriculture et formation technique
  2. Entretien et construction des infrastructures de base
  3. Sante, développement communautaire et sécurité alimentaire
  4. Protection de la nature et environnement
  5. Droit de l’homme et bonne gouvernance
  6. Encadrement de femmes, orphelines et jeunes
  7. Education civique et électorale

 

Quelques ONG de la ville de Kikwit

Dénomination

Activité

1

INADES

Encadrement et éducation communautaire

2

APOKA

Infrastructures et agriculture

3

AIPD/RAP

Réhabilitation route des dessertes agricoles

4

DCD/CFAU

Evangélisation, réhabilitation, entretien et construction des infrastructures de base

5

CDDEF

Aménagement des routes et sources d’eau

6

IMCC

Infrastructures, Réhabilitation route des dessertes agricoles

7

REMAPAD

Agriculture, réhabilitation, éducation sanitaire, alphabétisation, encadrement des enfants orphelin et droit des femmes

8

CRONG

Encadrement

9

RAEDING

Agriculture, élevage et pisciculture

10

AMEKI

Organisation mécanique

11

COOPERATIVE CEFMC

Encadrement sur la gestion

12

LINAF

Encadrement de femme sur la production

13

ATDKA

Construction : mécanique

14

AJMK

Construction : mécanique

15

AJPK

Agriculture et élevage

16

AREMDI

Construction : mécanique

17

NOLSI

Encadrement social

18

ADEAK

Elevage et agriculture

19

APDI

Agriculture et entretien

20

AJCK

Encadrement des jeunes

21

ATMK

Encadrement social

22

A.P.D.I

Agriculture et pêcherie

23

LFD

Encadrement des femmes

24

C.P.A

Apprentissage couture

25

L.F.D

Défense des femmes en état dangereux

 

 

 

 

 

 

Principaux projets de développement financés par le Gouvernement

Les principaux projets de développement sur financement du gouvernement Central dans la ville de Kikwit sont :

  • dans le secteur de santé est le PEES. Le PEES est un projet d’équipement des structures de santé par des matériels médicaux et médicament depuis 2014 ;
  • dans le secteur de l’éducation  le fonds social de la République Démocratique de Congo a nouvellement construit deux écoles dans la sous-division Kikwit Sud ;
  • dans le secteur de l’énergie, il ya le projet de Construction de la Centrale Hydroélectrique de KAKOBOLA et réseaux de transport associés, lancé depuis le mois d’octobre 2011 dont la réalisation des travaux sont déjà en cours. Le plan d’électrification prévoit de mettre un transformateur à la cité de Gungu, avec des lignes pour le territoire d’Idiofa et la ville de Kikwit.

Les projets financés par le gouvernement provincial sont :

  • Elevage de volaille ;
  • Construction des auditoires à l’UNIKIK ;
  • Construction de caniveau de la vallée ;
  • Forage de source d’eau à Kazamba ;
  • Construction du boulevard Wazabanga
  • Construction du marché moderne à Kazamba
Principaux projets de développement sous financement autre que le Gouvernement

 

  1. CTB : Entretien et Réhabilitation des routes, renforcement de capacité des services de l’Etat, Formations et ateliers des écoles techniques professionnelles (agriculture) à travers de sa branche VVOB (Flemish Association for Development Cooperation and Technical Assistance).
  2. OMS : Vaccination et surveillance épidémiologique 
  3. Fonds Mondial : Lutte contre la tuberculose, Paludisme et VIH
  4. Fondation Damien (action Damien) : Lutte Contre la lèpre et tuberculose
  5. GAVI : Vaccination
  6. FAO : Agriculture
  7. MEMISA Belgique : Secteur de santé (VIH), assainissement de l’eau
  8. PDU : Projet de développement urbain de la Banque Mondial
  9. PAPAKI : Programme d’Appui aux Pôles d’Approvisionnement de Kinshasa en produits vivriers et maraichers
  10. UNICEF: Manuels et Formations des Inspecteurs à l’enseignement primaire ; dans le secteur de la santé il s’occupe de la santé de la mère et de l’enfant ou du nouveau né, Vaccination, Nutrition, Programme Village assaini, PEV et RPR.
  11. Banque Mondiale : Par son programme PDU soutient les actions des autorités publiques concernant, non seulement la bonne gestion, la gouvernance participative de la ville, mais aussi l’amélioration des infrastructures (réhabilitation des avenues). Par son programme PAC, il y a le projet de construction de la route Kikwit3 Aéroport (Ndekezulu) long de 3 Km.
  12. PMURR : Electrification (poteaux et câbles électriques aériens)
  13. PUAACV : Implantation d’un réservoir d’eau de 400 m3
  14. KFW : Projet de la réhabilitation des systèmes d’alimentation en eau potable
  15. GIZ : Assainissement de l’eau.

 


Accessibilité et tourisme

Accessibilité de la ville
Routes Oui
Voies aériennes Oui
Biefs navigables Oui
Train Non

L’accès à la Ville de Kikwit se fait par voies routières, par voies aériennes et par les biefs navigables.

La route permettant d’entrer et de sortir dans la ville est la nationale n°1 qui est en bon état. Par voie navigables, il est possible d’emprunter des bateaux qui naviguent sur la rivière Kwilu.

La Ville de Kikwit possède un aérodrome ‘’ aérodrome de Nzinda’’ dans la commune de Nzinda qui est praticable et opérationnel, il est plus utilisé par les officiels, les privées (prêtres, les commerçants qui sont dans le timing), les animateurs des ONG.

 

 

Chaussées principales de la ville

Route nationale n°1

Bon état

Boulevard National de la Ville basse jusqu’à l’aérodrome

Assez-bon

Avenue de la clinique

Assez-bon

Boulevard Wazabanga allant de la RN1, O.R jusqu’à l’aérodrome de Nzinda

délabrée

Tronçon Pont Kwilu-Kibangu

délabrée

Tronçon av. Kimpwanza-Infra-Kansembi-Pont Kwilu

délabrée

Tronçon Kibangu-Infra

Mauvais état

Tronçon Stèle-Bureau communal de Kazamba

Assez-bon

Tronçon Maison communale jusqu’à l’Ecole de l’Administration, bif. Gungu Kikwit

Assez-bon

Tronçon Pont Kwilu – Kikwit Sacré cœur

Assez-bon

Tronçon pont Kwilu jusqu’au Centre Hospitalier de Kiketshi

Assez-bon

Tronçon bifurcation Kinsamba-Kumbi-Kasamba jusqu’à la bif. Gungu Kikwit

Mauvais état

Tronçon Ancien Combattants – Nzinga – Sep jusqu’à la RN n°1 Ndunga

Mauvais état

Tronçon avenue Masiamu – Paroisse Saint Lwanga – Athénée de Kazamba – Paroisse Protestante Misengi – Village Kipuka

Assez-bon

 

Réseaux de communication
Africel Non
Airtel Oui
Orange Oui
Tigo Oui
Vodacom Oui

La couverture est bonne pour ces quatre réseaux de télécommunication. Les services M-pesa, Tigocash et Airtel-money sont disponibles. La connexion internet à travers ces réseaux est bonne.

Attraits touristiques
Parcs Non
Jardins botaniques Non
Jardin zoologiques Non
Chutes d’eaux Non
Sites touristiques Non
Sites sacrés Oui

Site sacré : le Cimetière Kongo-Pemba.

Espèces phares de la faune

 

  1. Hippopotame 
  2. Crocodile
  3. Boa
  4. Tortue
  5. Oiseau

Ces espèces sont rares, on retrouve quelques-unes dans la rivière Kwilu.

Espèces phares de la flore

 

  1. Caféier
  2. Palmier
  3. Les bananiers
  4. Avocatier
  5. Manguier
  6. Agrume

 

Espèces plantées

Nombres de pieds

Superficie (Ha)

Production (t)

Caféier

54.765

791,24

778,563

Palmier

48.189

914,70

475,554

Bananiers

20.034

798,03

2.440,232

Avocatier

14.275

1.548,92

3.404,693

Manguier

11.156

348,80

752,88

Agrume

10.779

561,45

612,100

 Le Wenge, Mulundu, Muringa et Mukadi-Pemba, on les retrouve aussi dans la ville de Kikwit mais sont rares.


Situation sécuritaire

La situation sécuritaire et l’état d’esprit de la population de la Ville de Kikwit est généralement calme, hormis les quelques cas isolés. Notons aussi qu’il y a un sérieux Problème d’urbanisme et d’aménagement de la ville qui provoque des tète d’érosion dans la ville. Cette année, 202 têtes d’érosions ont  été recensées dans la ville de Kikwit dont 44 dans la commune de Kazamba.


Opportunités de développement

Vers les années antérieures, effectuer un voyage de Kinshasa pour Kikwit était un mystère qui coutait beaucoup en termes des moyens financiers et de durée pour les personnes qui fréquentaient  la route national n°1 (Kikwit). Pour cause, cette route était détériorée et presque impraticable ; les véhicules faisaient un mois et demi pour arriver à Kikwit ou l’inverse. Grâce à la révolution de la modernité du pays, la route nationale n°1 qui est devenue praticable (en bon état), permet aux citoyens de la province du Kwilu en général et de congolais en particulier, de circuler sans inquiétude, permet le développement des échanges commerciaux (transport de biens et marchandises), la fluidité des activités économiques et la lutte contre la pauvreté.

 La ville de Kikwit est un carrefour pour la province du Kwilu et des ses environs, un grand centre commercial et économique remplie de toute catégorie des opérateurs économiques, les institutions financières, les entreprises brassicoles, les entreprises de télécommunications, les partenaires internationaux, les ONG. La présence de ces acteurs pourrait réduire le taux de chômage avec un appui du gouvernement dans leurs actions.

 A cause de la diversité de ressources halieutiques et hydrographiques telles que la rivière Kwilu et d’autres ruisseaux notamment rivières Nzinda, Lukemi, Sopo, Luini, Misengi, Loano, Yonsi et Tamukombo. La ville de Kikwit possède beaucoup des eaux donnant lieu à une forte possibilité de développement ayant trait à la pêche, pisciculture et tourisme ainsi que des échanges commerciaux à cause de sa navigabilité.

Fertilité de son sol et climat favorable. L’agriculture, pèche et élevage sont encore artisanaux mais la production est encourageante et si on pouvait les mécaniser (industrialiser)  elle sera exceptionnelle et si la circulation par bief navigable augmente avec des pirogues et bateaux de bon état cela pourrait donner un impact positif sur les revenus des ménages.

La ressource humaine est un facteur capital pour le développement, la ville de Kikwit est considérée comme une pépinière de l’intelligentsia congolaise avec la présence des plusieurs Universités et Instituts Supérieurs.