Ville de Kisangani

Fiche d’identité de la ville

Mise à jour le 15 avril 2016

Province Tshopo
Superficie 1 910 km²
Taille estimée de la population 1 602 144 hab.

(source: Direction provinciale de l’INS de l’ex-PO/ Kisangani)


Données géographiques et culturelles

Données géographiques

Création : La ville de Kisangani a été créée par l’ordonnance n°12/35 du 06 septembre 1958.

Elle est limitée au nord par le territoire de Banalia, au nord-est par le territoire de Bafwasende, à l’ouest par le territoire d’Opala, au nord-ouest par le territoire d’Isangi et au sud par le territoire d’Ubundu. Elle est située à 00° 31’ latitude nord et 25° 11’ longitude est. L’altitude est de 393 mètres et sa superficie est de 1 910   km2 selon l’INS.

Climat : Le climat de la ville de Kisangani est du type équatorial d’une manière générale. La température varie entre 25° et 28°, et il pleut toute l’année.

Le sol : Il est globalement argilo-sablonneux.

Relief : c’est une plaine surmontée des quelques plateaux dont les principaux sont :

  • Plateau Boyoma
  • Kapalata
  • Zoo
  • Plateau Médical.
  •  

La végétation : La forêt prédomine la végétation périurbaine de la ville de Kisangani.

Hydrographie : Le fleuve Congo, la rivière Tshopo, Lindi ainsi que les rivières Makiso, Kabondo, Kibibi, Masendula, Maleke, Avokoko et Djubu-Djubu sont les principaux cours d’eau de la ville de Kisangani.

Particularités et richesses de la ville

Infrastructures

Important réseaux de transport et voie de communication avec une ouverture à l’internationale, grâce notamment à l’aéroport international de BANGBOKA, situé à 17 km près de la ville. Notons également l’aéroport de SIMI SIMI dans la commune de la Makiso (Plateau Médical).

  • Le port d’ONATRA sur le fleuve Congo, point de départ pour Kinshasa par Bateau,
  • SNCC : Voie ferrée,
  • Les routes nationales (RN3 et RN4) ainsi que les routes provinciales.
  • La poste et la station télé de Konga-Konga dans la commune de Kisangani. 

Institutions

L’Université de Kisangani (UNIKIS) avec 8 facultés dont la faculté des sciences avec un Centre de Surveillance de la Biodiversité (CSB/UNIKIS). Un nombre impressionnant d’institutions d’enseignement supérieur et universitaire, comme les centres de recherche dans beaucoup des domaines. La station RTNC Kisangani et d’autres supports médiatiques privés (CCTV, Canal Orient, RTNB)

Ressource naturelles

Les forêts périurbaines avec un sol favorable à l’exploitation d’une gamme variée de spéculations agricoles. Un écosystème riche en essence exploitable entoure la ville vers la route Ubundu (Route provinciale), Vers Ituri (RN4), vers Lubutu (RN3) et sur les rivières Lindi et Tshopo. Permettant en même temps l’exploitation des diverses ressources non ligneuses. On signale également l’exploitation de diamant et de l’or dans les hinterlands de la ville.

Société et culture

Boyomaises et Boyomais sont généralement doux et accueillants. Cette générosité est un facteur d’ouverture justifiée par la présence des venants comme des expatriés cohabitant ainsi pacifiquement avec les Boyomais. Il faut noter la diversification des activités socioculturelles.

Situation politique

La ville de Kisangani est le chef lieu de la province de la Thopo et chef lieu de l’ex-province Orientale. Elle est le siège des institutions au niveau provincial. Une Mairie digne de son nom gère l’administration de l’agglomération urbaine.

Données culturelles

Les tributs dominants sont :

  • Les Lokele,
  • Les Topoke
  • Les Bambole
  • Les Mongo
  • Les Bakumu et
  • Les Enya et Arabisés

Activités socioculturelles

Notons l’existence d’un centre culturel dénomé « Espace Ngoma »,de  l’Alliance Française « AFRACO ».

Les grandes équipes de foot ball qui participent chaque année à la LINAFOOT à savoir: CS MAKISO, AS NIKA, TS MALEKESA, MONAMA,…

La musique ne pas en reste, citons quelques orchestres fares de la ville comme « Singa Mwambe », des grands artistes musiciens et comediens

Le stade LUMUMBA dans la commune de la TSHOPO, les plages tout au tour de la rivière TSHOPO.

A Kisangani, on note aussi des grandes associations qui regroupent les ressortissant des autres coins de la république, citons l’association dénomé CBKIS (Communauté Budu de Kisangani) qui regroupent tout les ressortissants du territoire de Wamba présent à Kisangani.

Langues parlées dans cette ville
  1. Le français
  2. Le swahili
  3. Le lingala
  4. Plusieurs autres langues vernaculaires
Principales activités
  1. Agriculture
  2. Commerce (gros, demi gros et détail)
  3. Entreprenariat
  4. Hôtellerie


Situation économique

Revenu journalier moyen Donnée non disponible
Taux de change flottant appliqué au 5 novembre 2015
Vendeur : 1$ = 920 FC Acheteur : 1$ = 930 FC
Nombre d’opérateurs économiques Donnée non disponible

Principaux opérateurs économiques

La ville de Kisangani est une ville d’affaire. Dans les années 70 elle faisait partie des poumons économiques de la République grâce notamment aux grandes firmes industrielles à savoir la BRALIMA, la SOTEXKI, l’UNIBRA (liste non exhaustive). La destruction du tissu économique au niveau national, n’a pas épargné la ville de Kisangani. L’UNIBRA fermera ses portes pour ne fonctionner qu’ailleurs, la SOTEXKI, par la chute de la production cotonnière à DINGILA (CODENORD) sera obligé de fonctionner qu’à 10% de sa capacité. La BRALIMA a su résister aux différents chocs internes comme externes. Notons la reprise des activités économique d’envergure depuis la réhabilitation de la RN4 (Kisangani-Ituri-Beni-Butembo-Goma). L’actuelle montée en puissance et en nombre des investisseurs du secteur pétrolier (étrangers comme nationaux) qui ne cesse de donner une facilité d’emploi à la jeunesse Boyomaise.

Principales activités des opérateurs économiques
  1. Industrielle/Brassicole : BRALIMA
  2. Industrielle/Textile : SOTEXKI
  3. Commerciale/Importation en gros et demi-gros/vente : PRODIMPEX, BELTEXCO,…
  4. Exploitation agro-forestière : CFT, BEGO-CONGO,…
  5. Télécommunication et NTIC : Vodacom, airtel, Orange, Tigo, Micro com, Global net
  6. Services : Congo Airways, fly CAA, Ngolu coach, La vie est un combat, SNCC,…
Principales activités des PME/PMI
  1. Importation (gros et demi-gros)/vente en detail
  2. Sciage et traitement des bois d’oeuvre
  3. Artisanat
  4. Hotelerie
  5. Transport,
  6. Agriculture, peche et elevage,…
Grandes entreprises locales
  1. BRALIMA
  2. SOTEXKI
  3. CFT
  4. COTREFOR
  5. BEGO CONGO
  6. LA FORESTIERE
  7. SNEL
  8. REGIDESO,
  9. BELTEXCO
  10. MAISON PALOS SARL,
Principaux produits agricoles
  1. Riz
  2. Banane
  3. Huile de palme
  4. Ananas
  5. Canne à sucre
  6. Cacao
  7. Café,…
Principaux produits non agricoles
  1. Poisson du fleuve (frais ou fumé)
  2. Viande boucanée
  3. Bois d’œuvre
  4. Charbon de bois,…
Principales sources d’énergie
  1. Energie hydraulique : SNEL
  2. Energie solaire
  3. Pétrole/Pile
  4. Charbon de bois
  5. Bois de chauffe


Situation sanitaire

Nombre d’hôpitaux 20
Nombre de centre de santé 82

 

Nous comptons cinq zones de santé dans la ville de Kisangani à savoir :

  • Makiso-Kisangani (1 HGR, 1 cliniques universitaire, 1 hôpital du cinquantenaire et 6 autres)
  • Tshopo (1 HGR et deux centres de santé de référence)
  • Kabondo (1 HGR et 3 centres de santé de référence)
  • Mangobo (1 HGR et 3 autres structures hospitalières)
  • Lubunga (1 HGR)

Pour l’ensemble nous avons cinq HGR avec une capacité totale d’accueil de 521 lits ; les cliniques universitaire avec une capacité de 100 lits dont 55 seulement sont actuellement utilisés pour raison de réhabilitation de la structure et 55 pour l’hôpital du cinquantenaire. Il y a en fin d’autres structures hospitalières avec une capacité de 163 lits. Selon les registres trouvés aux bureaux des zones nous comptons 161 médecins, 939 infirmiers et 82 centres de santé).

 

Maladies les plus récurrentes

Le paludisme, les IRA, l’anémie et le diarhée sont les maladies les plus récurrentes dans les cinq zones de santé de la ville. A ce la on peut ajouté l’amibiase pour la zone de santé de Lubunga et la malnutrition à la ZS Kabondo.


Education

Enseignement primaire et secondaire
Ecoles primaires 393
Ecoles secondaires 267

 

Sous-division/Paramètres

   

Kisangani I

Kisangani II

Total/Moyenne

Les écoles à Kisangani

Officielles

Maternelles

2

2

4

Primaires

13

27

40

Secondaire

13

17

30

         

Privées

Maternelles

83

120

203

Primaires

104

135

239

Secondaire

75

85

160

         

Confessionnelles

Maternelles

2

6

8

Primaires

58

56

114

Secondaire

58

29

77

Infrastructures scolaires

         

Ecoles construites PRIS

1

 –  1

Ecoles construites Fond social

12

 4 (16 par d’autres projets)  12

Ecoles réhabilitées

38

 22  60

Enseignants

     Tous  Seulement pour 35 écoles officielles  

Enseignants Mécanisés et payés

1693

 573  

Enseignants Mécanisés non payés

454

 94  

Enseignants non mécanisés

   

Population scolaire et proportion des filles aux primaires et aux secondaires

         

Effectif aux primaires 2014-2015

48205

67082

115287

Effectif aux secondaires 2014-2015

23017

28615

51632

Proportion des filles aux primaires

49.1%

50,65%

49.87%

Proportion des filles aux secondaires

39.1%

45,45%

42.27%

 

 

Enseignement supérieur et universitaire
Universités 4
Instituts supérieurs 8

Institutions

Sigle

Catégorie

Statut

Facultés/Département

Université de Kisangani

UNIKS

Université

Officielle

Faculté de Médecine

Faculté des sciences économiques

Faculté de droit

Faculté des sciences économiques et de Gestion

Faculté des sciences administratives et politiques

Faculté des sciences

Faculté de Psychologie et science de l’éducation

Faculté des lettres

         

Institut du bâtiment et des travaux publics

IBTP/Kisangani

Institut Supérieur

Officiel

Construction industrielle et bâtiment

Pont et chaussées

Hydraulique et environnement

Bâtiments et travaux publics

Urbanisme et habitat

Géomètre et topographie

         

Institut supérieur d’études agronomiques

ISEA/BENGAMISA

Institut Sup

Officiel

Agronomie générale

Eau et forêt

Développement rural

         

Institut supérieur pédagogique de Kisangani

ISP/Kisangani

Institut Sup

Officiel

Lettre et sciences humaines

Sciences exactes

Sciences commerciales et administratives

Informatique de gestion

         

Institut facultaire des sciences agronomiques

IFA/Yangambi

Institut facultaire

Officiel

Chimie

Economie agricole

Phytotechnie

Zootechnie

Eau et forêt

         

Institut supérieurs des techniques médicales

ISTM/Kisangani

Institut Sup et technique

Officiel

Gestion des institutions de santé

Techniques de laboratoire

Sciences infirmières

         

Institut supérieur de commerce de Kisangani

ISC/Kisangani

Institut sup

Officiel

 
         

Université complexe éducatif de LIKUNDE

RAS

Université

Privée agrée

 
 
 
         

Institut supérieur pédagogique libre

ISPL/Kis

Institut Supérieur

Privée agrée

 
 
         

Institut supérieur d’Informatique de gestion

ISIG

Institut Supérieur

Privée agrée

 
 
         

Université Mariste du Congo

UMC

Université

Privée agrée/Eglise catholique

Droit

Psychologie et sciences de l’éducation

Sciences économiques

 

 

Notons que la carte ne pas au grand complet, vu les enquêtes en cours.


ONG et projets

Nombre d’ONG 0
Principales activités des ONG

Nous avons à Kisangani plus d’un partenaires en matière des projets de développement communautaire, santé, éducation,…

FAO: Agriculture et développement durable

UNICEF: Education, santé (PEV)

PNUD: Développement, droit de l’homme

MONUSCO: Sécurité et promotion du genre et d’un état de droit

OMS: Santé

UNOPS: Gestion durable des ressources naturelles et développement socioculturel,…

Citons quelques ONGI comme

  • TBI (Tropenbos international RDC),
  • MSF
  • ACF
  • ASF,…On denombre  une cinquantaines des ONG locales et nationales, en titre exemplatif la CARITAS CONGO.
Principaux projets de développement financés par le Gouvernement
  1. Reconstruction et réhabilitation des infrastructures socio de base (Ecoles, Hopitaux, routes, voiries), la réhabilitation des infrastructures aéroportuaires, ferroviaires et portuaires
  2. L’implantation de la cimenterie de l’ex Province Orientale à 60 km de la ville (Wanie-Rukula PK 60 Kisangani-Lubutu)
Principaux projets de développement sous financement autre que le Gouvernement

Informations non disponibles


Accessibilité et tourisme

Accessibilité de la ville
Routes Oui
Voies aériennes Oui
Biefs navigables Oui
Train Oui

Quatre locomotives sont attendues à Ubundu dans le cadre du projet PTM (Projet de transport multimodal) du gouvernement de la République. Ce qui pourra rélancer le trafic entre Kisangani-Ubundu.

La RN4 totalement réhabilitée, mais les ponts posent des problèmes à chaque fois. On déplore le surcharge des véhicules en provenance de Goma, Butemebo, Bunia.

L’aéroport international de Bangboka est en pleine réhabilitation.

Réseaux de communication
Africel Non
Airtel Oui
Orange Oui
Tigo Oui
Vodacom Oui
Attraits touristiques
Parcs Non
Jardins botaniques Oui
Jardin zoologiques Oui
Chutes d’eaux Oui
Sites touristiques Oui
Sites sacrés Non

Le Jardin Zoologique connu sous le non de Zoo à Kisangani, subit la pression de la population environnente. Il se trouve entre le fleuve Congo et la rivière TSHOPO en diagonale de la centrale hydroélectrique de la TSHOPO.

La reserve forestière de Masako à 13 km de la ville, cadre de recherche dans le domaine de l’environnement.

 

Espèces phares de la faune

Famille

Nom scientifique

Nom vernaculaire ou commercial

Mammifères Aquatiques

Hypopotamus amphibus

Hippopotames

Mammifères terrestres

Syncerius caffer caffer

Buffle

     
 

Hyppotragus higer

Antilope noir

 

Loxodonta africana cyclotis

Eléphant de forêt

Primates

Pan pamiscus

Chimpanzé à face clair

 

Pan troglodytes

Chimpanzé noir

Reptiles

Crocodylus nilotecus

crocodile du Nil

Oiseaux

Psihacus erythacus

Perroquet gris

Espèces phares de la flore

Espèces/Noms scientifiques

Nom vernaculaire ou commercial

Afromosia

 

Enandrapragma cylindricum

Sapelli

Enandrapragma candoli

Sipo

Millicia excelsa

Iroko

Prioria oxyphylla

Tola


Situation sécuritaire

Informations non disponibles


Opportunités de développement

La démographie avec une classe juvénille moyennement informée et formée,

L’ouverture de la ville et son accessibilité par voies fluviale, aérienne, routière, féroviaire,…

Le sol arable et un écosystème riche et varié dans les hinterland de la ville