Territoire de Mwenga

Fiche du territoire

Mise à jour le 31 mars 2017

Province Sud-Kivu
Superficie 11 172 km²
Taille estimée de la population 786 961 hab.

(source: données du rapport annuel 2014 fourni par l’AT de Mwenga)


Carte administrative


Données géographiques et culturelles

Données géographiques

Le territoire de Mwenga est l’un des huit territoires de la Province du Sud Kivu. Situé au cœur de la Province, le territoire de Mwenga a été créé par l’ordonnance n°62/142 du 15/08/1949 du Gouverneur général du Congo Belge, aujourd’hui la République Démocratique du Congo.

Il est limité au

  • Nord par le territoire de Walungu,
  • Au Sud par ceux de Shabunda et de Fizi,
  • A l’Est par ceux d’Uvira et Fizi et
  • A l’Ouest par celui de Shabunda.

Il est situé entre

  • 28°25’29’’ de longitude est
  • et 30°02,16’05’’ de latitude Sud.

Son altitude varie entre1500 et 1800 m au Nord-est. Au centre et au Sud, elle est de plus ou moins 670m. A l’Est, elle est de plus ou moins 200m et à l’Ouest plus ou moins 670m.

Climat et saison

Il jouit d’un climat tropical humide avec deux saisons : la saison sèche qui va de juin à septembre et la saison de pluie qui s’étend de septembre à mai.

 Hydrographie 

Son hydrographie est abondante avec deux affluents du fleuve Congo ; la rivière Elila et Ulindi qui drainent toutes les rivières à l’exception de la rivière Lwiko qui se jette dans la Lwama.

Température

La température varie entre 21 et  37° C dans la majeur partie du territoire et elle est basse dans le secteur d’Itombwe à cause de la haute altitude qui va jusqu’à plus de 2000m.

Relief

Quant au relief, il y a les montagnes de chefferies de Burhinyi, Luhwinja, Basile et le secteur d’Itombwe ; les plateaux d’Itombwe et enfin la plaine alluvionnaire du bassin de l’Elila.

Végétation

La végétation est principalement la forêt dense et la savane. La faune est riche, le sol est argilo-sablonneux. La forêt abrite la Réserve Naturelle d’Itombwe. Le sous-sol est très riche, il comprend des minerais : Or, Cassitérite, Coltan, Wolframite, etc.

Particularités et richesses du territoire

Donnée non disponible

Données culturelles

Donnée non disponible

Langues parlées dans ce territoire
  1. Swahili 80%
  2. Kilega
  3. Mashi
  4. Kinyundu
  5. Kibembe et Kinyerwanda

Dans ce territoire le swahili est la langue parlée par la majorité de la population et dans tous les milieux. Le kirega est parlé dans les chefferies de Wamuzimu et Basile par les Rega ; le mashi, dans les chefferies de Burhinyi et Luhwinja par les Shi ; le kinyindu dans la chefferie de Lwindi  par les Nyindu et le Kibembe  par les Bembe et kinyerwanda par les Nyamurenge dans le secteur d’Itombwe. Il a été difficile d’estimer les langues parlées en termes de pourcentage

Principales activités
  1. Agriculture,  élevage
  2. Petit commerce
  3. Exploitation artisanale des minerais
  4. Chasse
  5. Exploitation forestière 

L’exploitation artisanale des minerais est l’activité principale dans les chefferies de Wamuzimu et Basile


Situation économique

Revenu journalier moyen Donnée non disponible
Taux de change flottant appliqué au 31 mars 2017
Vendeur : 1$ = 1 400 FC Acheteur : 1$ = 1 400 FC
Nombre d’opérateurs économiques Donnée non disponible

Principaux opérateurs économiques
  1. PENDANO : opère dans la vente en gros et détail des produits manufacturés
  2. MBIKE : œuvre dans la vente des produits pétroliers
  3. SAMI : œuvre dans le transport de personnes et marchandises de Bukavu à kamituga (boissons alcoolisées et produits manufacturés)
  4. KATANGAIS : possède une quincaillerie et fait l’exploitation forestière. Le bois produit est vendu à Bukavu
  5. NAZOLO : œuvre dans les activités minières. possède une maison d’achat de minerais
  6. NTANAMA, chez TATE et KILOSHO : possèdent des hôtels pour hébergement
  7.  La société BANRO pour l’exploitation minière à Burhinyi 

 Le nombre des opérateurs économiques n’est pas exhaustif, de même que les principaux. Il existe une multitude d’opérateurs économiques dans le territoire de Mwenga. Plus de la moitié de ces operateurs économiques se trouvent dans Kamituga (chef-lieu du secteur de Wamuzimu). Ces entreprises ont comme principales activités le commerce des produits manufacturés (habits, pagnes, matériaux en plastiques, marmites, appareils électroménagers….) en provenance de Bukavu et généralement de Dubaï ; les activités d’exploitation minière artisanale. Les activités économiques du territoire de Mwenga sont concentrées à Kamituga.

Principales activités des opérateurs économiques
  1. Commerce général
  2. Vente des boissons alcoolisées
  3. Transport des personnes et marchandises
  4. Activité minière
  5. Vente des bétails
Principales activités des PME/PMI
  1. Petit commerce, commerce ambulant
  2. Activité minière
  3. Transport
  4. Commerce de bétails

Beaucoup de commerçants vont à Dubaï pour l’achat de marchandises qu’ils viennent vendre à kamituga.

Grandes entreprises locales

Donnée non disponible

Principaux produits agricoles
  1. Manioc
  2. Haricot
  3. Arachides
  4. Banane
  5. Riz

Le produit de l’agriculture, dans ce territoire est destiné à la subsistance. A kitutu, on produit plus le manioc qui est vendu à kamituga. L’arachide est consommé sous forme de pate appelée « kindakinda ». le riz est produit, pour la subsistance à kitutu.

Principaux produits non agricoles
  1. Gibier
  2. Chenilles
  3. Champignons
  4. Huile de palme 

Les produits non agricoles les plus consommés dans le territoire de Mwenga sont des produits forestiers non ligneux (chenilles, viande de brousse et champignons). Ils sont prélevés dans les forêts situées non loin des habitations.les champignons et les chenilles sont périodiques. Ils sont destinés à la consommation locale. L’huile de palme est produite en faible quantité par quelques habitants. Il est utilisé pour la consommation locale et pour la vente.

Principales sources d’énergie
  1. Bois (braise) à 80%
  2. Electricité  à 11%
  3. Solaire à 3%
  4. Pétrole à 5%
  5. Piles à 1% 

 Le courant électrique est une denrée rare à Mwenga. Il n’y a que l’agglomération de kamituga qui en bénéficie grâce à la centrale hydroélectrique de Mungombe sur la riviere Zizi. Pour le reste du territoire, ce sont des lampes pétroles qui sont utilisées à la tombée de la nuit dans tous les ménages. En journée les différentes structures et entreprises utilisent des groupes électrogènes fonctionnant avec du pétrole. La MONUSCO utilise le groupe électrogène 24h sur 24. Les panneaux solaires sont utilisés uniquement par l’hôpital de référence et par quelques grandes ONG internationales présentes dans le territoire. 

Le bois est utilisé pour la cuisine dans les ménages.


Situation sanitaire

Nombre d’hôpitaux 6
Nombre de centre de santé 99

Il y a 6 hôpitaux, 7 centres hospitaliers et 99 centres de santé. Par rapport à l’étendue du territoire, le besoin en infrastructures médicales est très grand. Ce qui fait qu’une partie de la population n’a pas accès aux soins médicaux qualifiés. Les structures tenues par les missionnaires sont bien approvisionnées tandis que, celles relevant de l’Etat connaissent, pour la plupart des difficultés de fonctionnement.

Maladies les plus récurrentes
  1. Le paludisme
  2. Le VIH et les IST
  3. Anémies, diabète, hypertension
  4. Diarrhée, cholera, fièvre typhoïde
  5. Tuberculose,  épilepsie


Education

Enseignement primaire et secondaire
Ecoles primaires 745
Ecoles secondaires 239

Il y a 8 écoles maternelles, 745 écoles primaires et 239 écoles secondaires. Cependant, la répartition des écoles sur l’étendue du territoire n’est pas disponible. Il se pose un problème de centralisation des données au niveau du territoire. L’administration du territoire ne bénéficie d’aucun frais de fonctionnement, ce qui la rend presque ineffective.

Enseignement supérieur et universitaire
Universités 1
Instituts supérieurs 1

Dans le territoire de Mwenga, Il y a une université reconnue, Université Libre de Mwenga et un institut supérieur, ISP Kamituga. Les deux institutions se localisent à kamituga. Les filières organisées, à l’Université Libre de Mwenga  sont : les sciences sociales, politiques et administratives ; les sciences économiques et de gestion ; les sciences agronomiques et biodiversité et la psychologie. Au sein de cette université existe un institut de science de la santé qui organise la filière des sciences infirmières. L’ISDR organisait l’extension à kamituga avant l’arrêté ministériel interdisant l’organisation des extensions par les institutions. Cette année académique, il y a 52 étudiants inscrits en première année pour toutes les filières confondues.

A l’ISP Kamituga, sont organisées les filières : Anglais (culture africaine), Français (langue africaine), Informatique de gestion, Math Info et Math Physique. Cette année académique, l’ISP Kamituga compte en son sein 65 étudiants.


ONG et projets

Nombre d’ONG 17
Principales activités
  1. Sécurité alimentaire
  2. Protection des droits humains
  3. Environnement et développement durable
  4. Education
  5. Santé, eaux et assainissement 

Il existe des ONG locales comme APIDE (œuvrant dans la sécurité alimentaire), SIDEM (pour le microcrédit et sécurité alimentaire), etc et internationales telles que IRC (appui aux infrastructures), MALTEZER (appui à la santé), NRC (appui au renforcement de capacités surtout aux affaires foncières et à l’état civil), Word Vision (assistance aux personnes vulnérables), WWF (appui à la conservation de la nature dans la réserve naturelle d’Itombwe), etc .

Principaux projets de développement financés par le Gouvernement
  1. PRISS (Projet de Reconstruction des Infrastructures Scolaires), projet en cours 

Le principal projet de développement sur financement du gouvernement dans le territoire de Mwenga est le PRISS. Le PRISS a permis la construction (réhabilitation) des écoles. Le nombre d’écoles réhabilitées n’est pas connu suite à la non centralisation des données.

Principaux projets de développement sous financement autre que le Gouvernement
  1. Education et TUUNGANE (IRC)
  2. Renforcement de capacité à l’administration (état civil)
  3. Assistance aux déplacés (Word vision)
  4. Conservation de la nature (WWF) 

Il y a d’autres ONG qui opèrent dans le milieu mais qui ne donnent pas de rapport et dont on ignore la source de financement. le WWF appuie la réserve naturelle d’Itombwe.


Accessibilité et tourisme

Accessibilité du territoire
Routes Oui
Voies aériennes Non
Biefs navigables Oui
Train Non

L’accès au territoire de Mwenga se fait soit par voies routières ou aérienne. La nationale R2 (qui connecte Mwenga au territoire de Walungu, au nord et Shabunda au sud) est la principale voie d’accès. Pendant la saison pluvieuse, l’accès à Mwenga est difficile suite à l’état de la route. les routes de desserte agricole sont pour la plus part impraticables. La route reliant Mwenga centre au secteur d’Itombwe (environ 100Km) est impraticable. Pour aller à Itombwe, ils traversent quatre territoires  (Walungu- Kabare-Bukavu- Uvira-Fizi). Il y a deux pistes d’atterrissage, l’une à Luchiga utilisée par les hélicoptères de BANRO et une autre à Kamituga.

Réseaux de communication
Africel Non
Airtel Oui
Orange Oui
Tigo Oui
Vodacom Oui

Malgré la présence des quatre réseaux de communication, la couverture communicationnelle est très faible.

Attraits touristiques
Parcs Non
Jardins botaniques Non
Jardin zoologiques Non
Chutes d’eaux Oui
Sites touristiques Oui
Sites sacrés Oui

Il existe une réserve naturelle d’Itombwe dans laquelle se trouvent des espèces phares de singes, d’oiseaux. La présence de deux espèces de primates menacées d’extinction (Galago matschici et Procolobus badius) fait du massif d’Itombwe un site particulièrement important pour la conservation des primates en Afrique. On y trouve un plus grand nombre d’espèces d’oiseaux ;  589 espèces différentes y ont été repérées et décrites. Le massif d’Itombwe héberge 50 % des espèces de l’avifaune des montagnes d’Afrique, 94 % des espèces caractéristiques des hautes terres d’Afrique centrale (Rift centrafricain) et 89 % de leurs espèces endémiques. Sa flore est fort peu inventoriée scientifiquement jusqu’à ce jour. Néanmoins, les explorations déjà faites, révèlent une grande richesse de plantes avec un haut degré d’endémisme.

Cette réserve est gérée par l’ONG, WWF sous la tutelle de l’ICCN.  C’est un site potentiellement touristique mais limité par l’accessibilité difficile et la situation sécuritaire précaire.

Espèces phares de la faune
  • Gorilles de plaine
  • Chimpanzé et autres singes
  • Les mammifères (Buffle, Antilopes marins)
Espèces phares de la flore
  • Lichiche
  • Buchai (Lebrunia bushaie)
  • Muvula


Situation sécuritaire

Relativement calme. Il y a existence des groupes armés nationaux et étrangers. Les bandits armés tracassent les gens sur la nationale R2 mais il y a une petite stabilité depuis quatre mois.


Opportunités de développement

RAS

Exporter ces données pour tous les territoires
Visualiser ces données sous forme graphique